Recherche

Maroc : flou autour du test PCR à l’embarquement

© Copyright : DR

22 avril 2022 - 13h40 - Maroc - Par: S.A

Les compagnies aériennes entretiennent le flou autour du test PCR que doivent présenter les passagers pour monter à bord de leurs avions pour un voyage à l’étranger ou à destination du Maroc.

La présentation d’un test PCR de moins de 48 heures à l’embarquement est toujours obligatoire. Mais l’interprétation qu’en font les compagnies aériennes pose problème : 48 heures « avant l’enregistrement » pour certaines et 48 heures « avant l’heure du vol » pour d’autres.

À lire : Maroc : vers un allègement du protocole sanitaire dans les aéroports

L’Économiste cite en exemple la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc, qui « interprète en toute logique les 48 heures, au sens large, c’est-à-dire 2 jours avant le vol et peut même afficher une souplesse quand il y a un dimanche et les labos fermés dans le pays ». Quant à la low cost, TUI Fly, elle « compte en heures et peut renvoyer un voyageur pour un PCR de 48 heures et 40 minutes », fait savoir la même source.

À lire : Voyage au Maroc : quelles formalités pour entrer ?

Depuis le 8 avril dernier, les passagers en provenance de l’étranger, peuvent accéder au Maroc par voie maritime avec un test PCR négatif de moins de 72 heures sans l’obligation de présenter un pass vaccinal valide. Ce nouveau protocole sanitaire pourrait être généralisé pour les arrivées par avion. Le conseil de gouvernement nourrit des réflexions dans ce sens.

Mots clés: Pass vaccinal , Destination , Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Santé , Royal Air Maroc (RAM) , TUI fly

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact