Maroc : polémique autour du pass sanitaire, l’Intérieur réagit

27 juillet 2021 - 16h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Des éléments de la gendarmerie ont verbalisé certains citoyens en déplacement munis pourtant de leur pass vaccinal. Le ministère de l’Intérieur réagit face à la polémique.

Certains citoyens ont été contraints de payer une amende de 300 DH au niveau de certains barrages de la gendarmerie royale, malgré la présentation du pass vaccinal. Des militants des droits humains ont dénoncé ces faits sur les réseaux sociaux. À la lumière de ces faits, un responsable a déclaré que « la circulaire du ministère de l’Intérieur est claire à ce propos ».

À lire : Maroc : le pass vaccinal n’est pas une autorisation de déplacement entre les villes en soirée

Dans cette circulaire adressée le 5 juillet aux walis, gouverneurs et à l’ensemble des services sécuritaires du royaume, il a été précisé que « les personnes disposant d’un pass vaccinal peuvent effectuer des déplacements sur l’ensemble du territoire national en toute liberté et sans restriction ». Le pass vaccinal est la preuve que son détenteur a reçu les deux doses de vaccin contre le Covid-19.

« Le pass vaccinal, doté d’un code QR lui permettant d’être authentifié via une application prévue à cet effet, pouvait être téléchargé sous format imprimable ou électronique pour être présenté sur smartphone », indiquait le ministère, ajoutant que le document peut également être retiré, sous format papier, auprès des autorités locales relevant du centre de vaccination de la personne concernée. Toutefois ce pass vaccinal ne donne pas l’autorisation de circuler, que vous soyez vacciné ou non, durant le couvre-feu, c’est à dire entre 23h et 4h30 matin.

Sujets associés : Gendarmerie Royale - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Etat d’urgence au Maroc - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Maroc : le pass vaccinal n’est pas une autorisation de déplacement entre les villes en soirée

Depuis vendredi dernier, de nouvelles mesures sont entrées en vigueur au Maroc, suite à l’apparition de nombreux foyers de contamination. Mais les Marocains ne font pas tous une...

Important message de Royal Air Maroc aux voyageurs

La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) appelle les personnes vaccinées désireuses de voyager par avion à préparer une attestation de vaccination en format...

FRMF : le pass vaccinal obligatoire pour les joueurs à partir de 18 ans

Le nombre de clubs de la Botola D1 ne sera pas à 18 et le pass vaccinal est une obligation pour les joueurs à partir de 18 ans. Ce sont entre autres, les décisions prises par le...

Maroc : le pass vaccinal permet-il de voyager à l’étranger ?

Voyager dans tout le Maroc et même à l’étranger est possible grâce au pass vaccinal délivré après les deux doses, viennent de préciser les autorités sanitaires suite à des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire sera-t-il à nouveau prorogé ?

Au menu du prochain Conseil de gouvernement qui se tiendra jeudi sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, plusieurs sujets seront abordés dont l’examen du projet de décret relatif à la prorogation de la durée de l’état d’urgence...

Au Maroc, certains fonctionnaires ont besoin d’une autorisation pour quitter le territoire

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a apporté un démenti formel au sujet de l’existence de toute décision qui interdit à tous les fonctionnaires de quitter le territoire national s’ils ne présentent pas une autorisation dans les aéroports et...

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Maroc : la fermeture des hammams fait des malheureux

La Fédération nationale des associations des propriétaires et exploitants des bains traditionnels au Maroc a adressé un courrier au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, l’invitant à reconsidérer la décision de fermeture des hammams trois jours...

Maroc : tenue correcte exigée dans l’administration publique

Les fonctionnaires marocains sont désormais invités à soigner leur tenue vestimentaire sur leur lieu de travail. Les costumes complets avec cravate ou une djellaba traditionnelle, sont ainsi recommandés. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par...

Fermeture des hammams au Maroc : la question arrive au parlement

Plutôt que de fermer les bains publics pour rationaliser l’eau, la députée du parti socialiste, Majida Chahid, propose de fixer la capacité d’accueil de ces établissements ou de déterminer la quantité d’eau à utiliser par client.

Nabila Mounib défend Annahj Addimocrati

La députée PSU, Nabila Mounib, a dénoncé le traitement infligé au Parti Ennahj Addimocrati par le gouvernement, appelant le ministère de l’Intérieur à « mettre fin à toutes les formes de restrictions et à respecter « son droit légitime de tenir son...

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.