Casablanca : arrestations de deux infirmières pour vaccination fictive

24 septembre 2021 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

À peine le pass sanitaire instauré et le contrôle des tests PCR renforcé, que certains s’illustrent déjà dans la vaccination fictive au Maroc. Deux infirmières ont été épinglées à Casablanca pour leur implication active dans cette pratique frauduleuse.

Les deux infirmières stagiaires ont été arrêtées par les éléments de la police judiciaire de la préfecture de Hay Mohammedi Aîn Sebaâ, sur un site de vaccination contre le Covid-19. Elles simulaient l’injection du vaccin à des personnes qui ne voulaient pas se faire vacciner. C’est un réseau très organisé depuis l’accueil, l’enregistrement et l’injection de la dose de vaccin. Et le même jeu est mis en place jusqu’à l’obtention du pass vaccinal en contrepartie d’une certaine somme d’argent, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

À lire : Nador : un réseau de faux tests-Covid-19 dirigé par une femme démantelé

La police a été saisie par le médecin chef du site de vaccination qui, surpris par la forte affluence, a commencé par mener sa propre enquête. En réalité, les premières personnes qui ont réussi à avoir de façon frauduleuse leur pass vaccinal, ont fait circuler l’information. Résultat, de nombreuses personnes ont pris d’assaut le site de vaccination pour bénéficier de leur pass sanitaire sans être vaccinées.

À lire : Maroc : 300 personnes interpellées pour falsification des documents sanitaires

Une fois saisie, la police a mené une surveillance qui a permis de surprendre en flagrant délit les deux infirmières. Après leur arrestation, poursuit le journal, une enquête a été ouverte sous la supervision du parquet compétent afin d’interpeller toutes les personnes impliquées dans cette affaire. La police n’écarte pas la possibilité de l’existence du même réseau sur d’autres sites de vaccination à Casablanca ou ailleurs.

À lire : Sidi Kacem : arrêtés pour falsification des résultats de tests du Covid-19

Selon les premiers éléments de l’enquête, le réseau de la vaccination fictive serait mis sur pied par les mêmes personnes qui falsifiaient les résultats des tests PCR au profit de personnes désireuses de voyager à l’étranger ou entre les villes durant la période marquée par les mesures de restrictions sanitaires.

Sujets associés : Casablanca - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Lot : il était à deux doigts de rater son vol à destination du Maroc à cause d’un test PCR

Alors qu’il s’apprêtait à partir en vacances au Maroc, Nassim*, un habitant de Cahors, était à deux doigts de rater son vol. Et pour cause, il a été testé faussement positif au...

Covid-19 au Maroc : appel aux non-vaccinés

La lenteur qu’enregistre actuellement l’administration des vaccins anti-Covid au Maroc a fait réagi le ministère de la Santé. Dans un communiqué, le département de Khalid Ait...

Sidi Kacem : arrêtés pour falsification des résultats de tests du Covid-19

Deux personnes ont été arrêtées jeudi par les éléments de la Brigade de la police judiciaire de Sidi Kacem, pour falsification de résultats des tests de dépistage du Covid-19....

Espagne : 3000 euros d’amende pour les touristes marocains sans test PCR

Face à la résurgence des nouvelles contaminations, l’Espagne s’est barricadée depuis le 23 novembre et est devenue très exigeante. Elle condamne tout touriste qui se...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.