Tanger : arrêtés pour vente de pass sanitaire

27 novembre 2021 - 15h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Un infirmier et une intermédiaire ont été interpellés vendredi par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger. Ils seraient impliqués dans une affaire de manipulation du système de vaccination.

Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) fait savoir que ces suspects, âgés de 37 et 63 ans, ont été arrêtés en flagrant délit de corruption et de manipulation de résultats de vaccination Covid-19.

L’intermédiaire a été surpris, alors qu’il s’apprêtait à verser un montant de 7 000 dirhams à l’infirmier, qui exerce au centre de vaccination du quartier “Brans” à Tanger, en contrepartie de la facilitation de l’obtention du pass sanitaire par un groupe de bénéficiaires, dont les identités sont encore inconnues.

A lire  : Lutte contre les faux tests et pass Covid au Maroc : 220 personnes interpellées

En attendant la fin de l’enquête ouverte pour déterminer le degré d’implication de chacun et pour arrêter d’éventuels complices, les deux suspects ont été placés en garde à vue.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Arrestation - Pass vaccinal

Aller plus loin

Maroc : le gouvernement adopte le pass sanitaire

Le pass vaccinal n’est plus d’actualité au Maroc. Le Conseil national des droits de l’Homme a annoncé l’adoption, par le gouvernement, du pass sanitaire au détriment du pass...

Le Maroc en croisade contre les faux tests et pass sanitaires

Depuis quelques jours, le Maroc fait la chasse aux faux tests PCR et faux pass sanitaires. Plusieurs opérations ont été ainsi menées dans différents aéroports du royaume et se...

Maroc : des salafistes condamnés pour usage de faux pass vaccinaux

Le tribunal de première instance d’El Jadida a condamné sept personnes dont deux salafistes, un ex-condamné pour terrorisme et un agent d’autorité pour usage de faux pass...

Covid 19 au Maroc : quelle différence entre le pass vaccinal et le pass sanitaire ?

Ouverture des stades, pass sanitaire, pass vaccinal, etc., le ministre de la Santé Kalhed Ait Taleb a livre quelques détails sur les efforts du Maroc pour un retour progressif à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.