Recherche

Pass vaccinal : le Maroc y pense mais sous conditions

© Copyright : DR

8 septembre 2021 - 12h00 - Société - Par: J.K

La capsule vidéo sur la supposée généralisation du pass vaccinal, a suscité un grand débat au Maroc. L’une des questions à laquelle Saïd Afif, membre du comité scientifique de la vaccination anti-Covid a répondu, concerne la date de sa mise en place.

Le pass vaccinal sera-t-il imposé dans les cafés, restaurants et centres commerciaux du royaume ?, s’interrogent de nombreux Marocains. À cette question, Dr Said Afif a indiqué qu’« on ne peut parler de l’obligation de détenir un pass vaccinal pour accéder aux espaces publics qu’après avoir atteint un taux conséquent du nombre de vaccinés », a-t-il déclaré à Challenge. Actuellement, plus de 20 millions de personnes, soit 60 % de la population, ont déjà reçu la première dose du vaccin et 15,5 millions de personnes sont complètement vaccinées, soit 55 % des Marocains ciblés.

Pour l’heure, « le retour progressif à la vie normale est devenu la priorité » a précisé Afif, ajoutant que « pour ce faire, nous devons protéger les personnes vaccinées puisque le vaccin diminue la propagation du virus. Les études sur les 4 vaccins administrés au Maroc démontrent qu’ils protègent jusqu’à 90 % contre les formes graves de la maladie », a-t-il déclaré. Cependant, « il ne faut pas aussi oublier que l’efficacité des vaccins a diminué à cause du variant Delta qui a doublé le taux d’incidence : un malade contaminait 3 personnes par le passé, aujourd’hui il en infecte 6 », a-t-il souligné, faisant observer que « le pass vaccinal n’a pas été mis en place pour limiter les libertés.

Au Marorc, l’opération de vaccination se poursuit et « après avoir vacciné les adultes, nous sommes en train d’administrer les doses aux élèves entre 12 et 17 ans », a conclu Afif.

Mots clés: Vaccin anti-Covid-19 , Santé

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact