Le Maroc élargit la vaccination aux plus jeunes

14 août 2021 - 14h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le Maroc a décidé d’étendre sa campagne vaccinale jusqu’à l’âge de 12 ans. Cette phase devrait démarrer au plus tard à la dernière semaine du mois d’août. Le vaccin Pfizer-BioNTech adapté à cette tranche d’âge est attendu ce vendredi.

Le royaume veut réaliser la prouesse de vacciner la totalité de sa population scolaire âgée de 12 ans et plus, pour pouvoir assurer une rentrée dans les meilleures conditions sanitaires et également accroître la part du présentiel, a confié le Docteur Said Afif, membre du Comité scientifique de la vaccination anti-Covid.

A lire : Maroc : ouverture tous les jours des centres de vaccination anti-Covid-19

Pour cela, de nouvelles livraisons de vaccins dont 600 000 doses du vaccin Pfizer-BioNTech attendues ce vendredi, seront destinées à la vaccination des 12-17 ans, notamment les élèves, a-t-il indiqué, ajoutant que cette tranche d’âge est souvent touchée par le variant Delta.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de la Santé - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Covid-19 : le Maroc élargit la vaccination aux SDF et sans papiers

Longtemps annoncé comme étant une possibilité sérieuse, la vaccination des sans-abris et sans papiers est imminente. Le ministère de la Santé a annoncé l’élargissement de la...

Maroc : les élèves vaccinés avant la rentrée prochaine

Le Comité scientifique et technique du vaccin contre le coronavirus a recommandé au gouvernement la vaccination des élèves âgés de 12 à 17 ans. Le ministère de l’Éducation...

Maroc : les écoles françaises reportent leur rentrée

Les établissements du réseau scolaire français au Maroc ont décidé, sur instruction du ministère de l’Éducation nationale, de reporter la rentrée au vendredi 10 septembre 2021,...

Le Maroc va recevoir un nouveau lot du vaccin Pfizer/BioNtech

Des nouvelles livraisons d’un million de doses de vaccins Sinopharm et 250 000 doses de Pfizer/BioNtech sont attendues au Maroc d’ici le 20 août.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Maroc : des avions pour transporter les malades

Le ministère de la Santé et de la protection sociale vient de lancer un appel d’offres d’un montant de 30 millions de dirhams pour la location d’avions dédiés au transport rapide des malades.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.