Maroc : 300 personnes interpellées pour falsification des documents sanitaires

16 septembre 2021 - 22h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

À la date du 10 septembre, 300 personnes ont été interpellées en flagrant délit de faux et usage de faux dans le cadre des opérations de lutte contre la falsification des documents sanitaires, démarrées depuis la déclaration de l’état d’urgence sanitaire.

Les opérations menées par la DGSN ont porté sur la lutte contre les faux tests PCR, les faux pass vaccinaux et le trafic des kits de tests rapides du Covid-19.

Au total, 144 dossiers ont été traités lors des contrôles au niveau des postes-frontières (postes aériens et maritimes) lors des opérations de transit à destination et en provenance du Maroc, conduisant l’arrestation de 300 personnes.

Parmi elles, onze ont été arrêtées pour commercialisation de produits pharmaceutiques de contrebande (tests de dépistage principalement).

S’agissant de la répartition des affaires par ville, il y a lieu de noter que la ville d’Agadir arrive en tête avec 68 affaires, suivie d’Oujda (34 affaires), Marrakech (12), Casablanca (10), et une affaire dans chacune des villes de Rabat, Kénitra, Tanger, Tétouan, Al Hoceima, Fès, Béni Mellal, Ouarzazate et Laâyoune.

A lire : Le Maroc en croisade contre les faux tests et pass sanitaires

Pour sa part, le ministère public avait adressé le 27 août dernier une circulaire aux procureurs généraux et aux procureurs du Roi à ce sujet. Ainsi, la présidence du ministère public incite les autorités judiciaires à mener une action vigoureuse contre la fraude des documents sanitaires, vu le recours fréquent à ces pratiques. La police judiciaire doit recourir à tous les moyens appropriés pour détecter les cas de fraude, à ouvrir des enquêtes en conséquence et à faire preuve de fermeté à l’encontre des personnes présumées impliquées dans ces affaires.

Sujets associés : Agadir - Oujda - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Casablanca : le propriétaire escroc d’une clinique arrêté

Huit individus dont une femme et le propriétaire d’une clinique privée ont été déférés samedi dernier devant le paquet près la Cour d’appel de Casablanca. Ils avaient été...

Le Maroc proroge d’un mois l’état d’urgence sanitaire

Le Conseil de gouvernement, réuni mardi à Rabat, a décidé de proroger jusqu’au 10 septembre 2021 la durée de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national, et...

Nador : des MRE arrêtés pour falsification de tests PCR

Cinq passagers âgés entre 15 et 63 ans, soupçonnés d’être impliqués dans la fourniture de faux documents permettant de détecter le Covid-19 ont été arrêtés par la police du port...

Casablanca : huit individus arrêtés pour falsification de pass vaccinaux

La police judiciaire de Casablanca a arrêté, mercredi, un agent d’autorité et sept de ses complices, pour leur implication présumée dans une affaire de falsification et de...

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.

Le chef de la police espagnole en visite au Maroc

Le Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire, (DGSN/DGST) Abdellatif Hammouchi, a reçu en audience à Rabat, son homologue espagnol, Francisco Pardo Piqueras qui a effectué au Maroc, une visite de travail.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.