Où est passée Naïma Jillal, l’une des plus importantes trafiquantes de drogues des Pays-Bas ?

17 mars 2021 - 12h00 - Belgique - Ecrit par : G.A

Depuis 2019, Naïma Jillal, la trafiquante de drogue surnommée «  Tante  » est introuvable. Les derniers éléments de l’enquête menée par les autorités néerlandaises a conduit la police en Belgique, dans un entrepôt où des affaires personnelles de la baronne ont été retrouvées, mais aucune trace d’elle.

Âgée de 52 ans, cette Marocaine originaire de Nador et vivant aux Pays-Bas, occupe une place de choix au sein de la mafia néerlandaise. Naïma Jillal est « une personne clé dans le commerce international de cocaïne », selon 7sur7. Mais elle semble avoir disparu des radars de la police depuis le 20 octobre 2019 à Amsterdam.

Dans l’entrepôt d’Anvers, la police a creusé le sol avant de retrouver quelques-uns de ses vêtements ainsi qu’un sac à main. Selon la presse belge et néerlandaise, les enquêteurs ne s’attendent pas à la retrouver vivante, puisque « des photos de membres coupés de Naïma Jillal circulent dans le milieu criminel ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Pays-Bas - Drogues - Anvers - Disparition

Aller plus loin

Belgique : lourde sentence pour la mafia ayant kidnappé deux Marocains

Quinze membres d’une mafia marocaine ont été condamnés à 12 ans de prison ferme chacun, pour l’enlèvement en 2016 de deux ressortissants marocains, dont l’un est toujours porté...

Pays-Bas : cinq Marocains, membres de la même famille, impliqués dans une affaire de drogue

Cette semaine, s’est ouvert à la Haye aux Pays-Bas, un procès pour trafic et possession de drogue contre cinq frères de nationalité marocaine. Mais au premier jour de...

Quatre ans après, où en est l’enquête sur la disparition de Naima Jillal ?

La police néerlandaise promet une récompense importante à toute personne pouvant fournir des informations conduisant à l’arrestation de Jos Leijdekkers, surnommé Bolle Jos,...

Anvers : un trafiquant de drogue froidement abattu dans la rue, des Marocains mis en cause

Un trafiquant de drogue néerlandais a été tué à Anvers vendredi dernier. Le drame s’est produit devant la maison d’une famille marocaine connue dans le milieu de la drogue à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »