Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

25 décembre 2022 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et environnemental (CESE) penche pour la nomination d’un ministre chargé des MRE.

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a mené une enquête auprès de 5 000 Marocains expatriés qui révèle « une faiblesse au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM) ». Il ressort également de cette enquête que « la multitude des intervenants dans ce circuit et le manque de suivi et d’évaluation des stratégies dédiées aux MDM ont conduit à la déperdition du temps de la réforme », rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar.

À lire : Mehdi Bensaid, futur ministre des MRE ?

Fort de ces constats, le CESE a émis un avis intitulé « Renforcer le lien intergénérationnel entre les MDM et le Maroc, les chances et les défis ». Ahmed Réda Chami, président du CESE, a plaidé pour la nomination d’un ministre délégué auprès du ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, pour assurer une gouvernance rénovée des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM).

À lire : Kénitra courtise les MRE

Autres recommandations : transformer la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger en établissement public stratégique qui constituera l’opérateur et le bras opérationnel pour le déploiement de la stratégie MDM », créer une haute commission, présidée par le chef du gouvernement et composée du ministre délégué chargé des MDM et d’autres départements ministériels, pour assurer les missions d’arbitrage et de suivi des stratégies dédiées aux MDM.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération - Ministère des Marocains résidant à l’étranger - MRE

Aller plus loin

Les MRE négligés dans la loi de finance 2022 ?

Le conseil de gouvernement a abordé la question des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Devant les membres de la Commission des finances de la première Chambre, Fouzi Lekjaa,...

Les transferts des MRE, une aide précieuse pour les familles et ... l’Etat

Les transferts des MRE se sont élevés en moyenne à 62 milliards de dirhams ces dernières années. Un seuil largement dépassé en 2020, en dépit de la crise sanitaire du Covid-19....

Mehdi Bensaid, futur ministre des MRE ?

À l’heure où Aziz Akhannouch s’apprête à dévoiler la composition de sa coalition gouvernementale, un membre du Parti de l’authenticité et la modernité (PAM) est pressenti comme...

Kénitra courtise les MRE

Dans le cadre de la journée nationale MRE, une communication a été organisée au profit des Marocains du monde au siège de la province de Kénitra.

Ces articles devraient vous intéresser :

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.

Football : la stratégie de la FRMF pour attirer les binationaux

La sélection marocaine de football est composée de plusieurs joueurs binationaux qui ont opté pour le Maroc au détriment de la Belgique, de l’Espagne, des Pays-Bas, de l’Italie et bien d’autres. Derrière ces choix parfois difficiles, se trouve un...

La CTM rachète Africa Morocco Link

Le groupe d’Othman Benjelloun, O Capital Group, redistribue les cartes dans le secteur du transport maritime marocain. La Compagnie de Transports au Maroc (CTM) s’empare en effet de la participation majoritaire (51 %) d’Africa Morocco Link (AML)...

Les Marocains résidant à l’étranger boostent l’économie grâce à leurs transferts de fonds

Selon l’Office des changes, les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une croissance significative de 16 % en mars 2023, pour atteindre près de 27,11 milliards de dirhams. Ce chiffre représente une hausse de 3,73...

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

Les transferts des Marocains du monde encore en forte hausse

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger se maintiennent à la hausse, selon les derniers chiffres dévoilés par l’Office des changes.

Le MRE a-t-il le droit de vendre sa voiture au Maroc ?

Le Marocain résidant à l’étranger (MRE) a tout à fait le droit de vendre son véhicule lors de ses vacances au Maroc. Nous parlons, ici, de la période de l’admission temporaire de 6 mois, autorisée par les services de la Douane. Deux situations se...

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.