Transferts des MRE : plus de 109 milliards de dirhams en 2022

29 mars 2023 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vers le Maroc ont connu une progression annuelle moyenne de 6 % au cours des dernières années, atteignant un record de plus de 109 milliards de dirhams en 2022 contre 93,6 milliards en 2021, selon un récent avis consultatif du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

Selon l’avis du CESE, la hausse des transferts des MRE ces dernières années serait due à plusieurs facteurs, dont l’intensification de la solidarité familiale en raison de la crise sanitaire, l’amélioration des taux officiels de change, la réorientation des transferts vers des circuits formels, ou la réduction relative des coûts de transfert, de 6,82 % au quatrième trimestre de 2019 à 6,04 % à la même période de 2021.

À lire : Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

42,3 % des MRE opèrent des transferts de fonds à des parents, des conjoints et de la famille, et plus de 80 % des MRE, âgés de plus de 60 ans, effectuent plusieurs transferts par an, indique l’institution présidée par Ahmed Réda Chami, précisant que la France, l’Italie et l’Espagne, pays à forte communauté marocaine, totalisent 57 % des transferts. Les régions marocaines ayant le plus bénéficié des transferts des MRE sont l’Oriental (25 %), Casablanca-Settat (17 %), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (13 %) et Béni Mellal-Khénifra (11 %), ajoute l’avis.

À lire : Malgré la conjoncture, les transferts des Marocains du monde en hausse

Ces transferts de fonds des MRE permettent généralement à leurs familles d’« améliorer leur accès aux biens de consommation de première nécessité, le logement, l’eau et l’électricité », détaille le CESE, soulignant que ces transferts contribuent aussi à « l’amélioration de la scolarisation ou l’accès aux soins », à la réduction de la pauvreté et des inégalités sociales. Mais relève le CESE, seulement « 1,3 % des transferts seraient destinés à l’investissement et cette portion marginale semblerait, de plus, se destiner en grande partie au secteur de l’immobilier (40,7 %) ».

À lire : Transferts des MRE : record absolu cette année

Un taux d’investissement assez faible des MRE par rapport à celui des expatriés d’autres pays africains comme le Nigéria (45 %), le Kenya (35 %) ou le Sénégal (5 %). « L’exploration des causes de la faiblesse du taux d’investissement des MRE dans leur pays d’origine appelle des études approfondies pour savoir si, où, et dans quelles proportions la population en question au Maroc investit ailleurs qu’au Maroc », conclut le CESE qui recommande d’« ouvrir activement le Fonds Mohammed VI pour l’investissement aux apports des MRE et /ou mettre en place un fonds d’investissement dédié aux MDM ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Transferts des MRE - Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE)

Aller plus loin

Vers une forte progression des transferts des MRE

Bank Al-Maghrib (BAM) est persuadée que les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient poursuivre la tendance à la hausse amorcée depuis le début de l’année.

Les Marocains résidant à l’étranger boostent l’économie grâce à leurs transferts de fonds

Selon l’Office des changes, les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une croissance significative de 16 % en mars 2023, pour atteindre près de...

Maroc : les envois de fonds des MRE en forte hausse

Un peu plus de 45 milliards de dirhams ont été envoyés au Maroc par les Marocains résidant à l’étranger à fin mai dernier, selon les chiffres dévoilés par l’Office des Changes.

Malgré la conjoncture, les transferts des Marocains du monde en hausse

Au cours des sept premiers mois de l’année en cours, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont enregistré une hausse de 7,4 % (+4,03 MMDH) par rapport à la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Les transferts des MRE se maintiennent en hausse

Les transferts effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont augmenté de 28,6 % par rapport à février 2022. C’est ce que précisent les indicateurs mensuels des échanges extérieurs de l’Office des changes.

Maroc : les envois de fonds des MRE en forte hausse

Un peu plus de 45 milliards de dirhams ont été envoyés au Maroc par les Marocains résidant à l’étranger à fin mai dernier, selon les chiffres dévoilés par l’Office des Changes.

Transferts des MRE : plus de 109 milliards de dirhams en 2022

Les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vers le Maroc ont connu une progression annuelle moyenne de 6 % au cours des dernières années, atteignant un record de plus de 109 milliards de dirhams en 2022 contre 93,6 milliards en...

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Les transferts des Marocains du monde encore en forte hausse

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger se maintiennent à la hausse, selon les derniers chiffres dévoilés par l’Office des changes.

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Le dilemme des MRE : vendre leurs biens ou se soumettre à l’échange fiscal

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) appellent à la suspension de l’accord multilatéral sur les échanges de renseignement automatiques des comptes financiers.

Le Maroc veut augmenter la part d’investissements des MRE

Au Maroc, la part d’investissement privé provenant des Marocains du monde reste faible. Seulement 10 % des transferts des MRE y sont consacrés. Un dispositif incitatif se met en place pour mieux mobiliser les investissements de cette communauté.

Les Marocains du monde ont transféré 110 milliards de dirhams en 2022 (+16,5%)

Les transferts d’argent effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une augmentation significative en 2022, selon les données publiées par l’Office des Changes.