Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

17 novembre 2022 - 14h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans ce secteur crucial.

Après la nomination d’Habib El Malki comme président du Conseil, le souverain a désigné les membres qui vont siéger au sein de cette institution consultative, indique un communiqué royal, précisant qu’il s’agit des experts et spécialistes, reconnus pour leur expertise et leur compétence dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la recherche scientifique et de la culture.

A lire : Enseignement supérieur : le Maroc fait appel aux MRE

Ces promotions, souligne la même source, sont proposées par le gouvernement et certaines instances et institutions nationales. On y retrouve également deux membres de chacune des deux Chambres du Parlement, ainsi que des représentants des syndicats de l’enseignement et d’autres membres nommés par le Chef du gouvernement.

L’objectif est de renouveler la composition du conseil et lui permettre d’assumer les missions qui lui sont confiées par la Constitution, en particulier à travers des avis sur les politiques publiques concernant l’éducation, la formation et la recherche scientifique et l’évaluation des politiques et programmes publics dans ce secteur crucial, en vue de promouvoir l’école marocaine, offrir un enseignement de qualité à tous et garantir l’équité et l’égalité des chances dans ce domaine.

A lire : Le Maroc participera à une table ronde sur l’éducation en Israël

Ainsi, le conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES) comprend Jamil Salmi, Amina Lemrini El Ouahabi, Amine Bensaïd, Youssef Saadani Hassani, Assia Akesbi Msefer, Mohamed Sghir Janjar, Hamid Bouchikhi, Mohamed Bernoussi, Aïcha El Hajjami, Laila Bensliman, Mokhtari Kouider, Amal El Fallah Seghrouchni, Salah El Ouadie, Fouad Chafiki, Jamal Belahrech, Moulay Driss Alaoui, Mohamed Amine Sbihi, Mohamed Slassi Sennou, Rachid Benzine et Fatima Zahra Biaz.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Education - Gouvernement marocain

Aller plus loin

Maroc : un budget de 62 milliards de DH pour l’éducation en 2022

Le gouvernement marocain a prévu, dans le Projet de loi de finance 2022, la somme 62,45 milliards de DH pour soutenir le secteur de l’Éducation et le préscolaire.

Enseignement supérieur : le Maroc fait appel aux MRE

Le Maroc envisage de recourir à ses compétences à l’étranger pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur dans ses universités. Une réforme est en cours de préparation...

Salé : une femme, cadre du ministère de l’Éducation nationale arrêtée pour escroquerie

Les éléments de la police de Salé ont arrêté une fonctionnaire en service au ministère de l’Éducation nationale pour escroquerie, usurpation de fonction et abus de confiance.

Le Maroc participera à une table ronde sur l’éducation en Israël

Le ministère marocain de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique invite les chefs d’université à participer à une table ronde qu’organise une université...

Ces articles devraient vous intéresser :

Dans son discours, le roi Mohammed VI tient à "rassurer" ses frères algériens

Le roi Mohammed VI a adressé samedi, un discours à la nation, à l’occasion du son accession au trône. Le voici dans son intégralité

Visite de Macron au Maroc : Rabat contredit Paris

La visite du président français Emmanuel Macron au Maroc, évoquée par la cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, dans une interview, « n’est pas à l’ordre du jour et n’est pas programmée », a affirmé une source gouvernementale marocaine à...

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Maroc : bonne nouvelle pour les fonctionnaires

Le gouvernement marocain et les syndicats auraient trouvé un accord en ce qui concerne l’augmentation générale des salaires des fonctionnaires.

Une chaîne marocaine accusée d’offense au roi Mohammed VI

La chaîne de télévision d’information en continu marocaine, Medi 1 TV est sous le feu des critiques des Marocains qui l’accusent d’avoir offensé le roi Mohammed VI.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Maroc : remaniement ministériel imminent

Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, prévoit de réaménager son équipe. Certains ministres devraient perdre leurs postes.

Maroc : versement imminent des aides pour les victimes du séisme

Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, a annoncé à Rabat le versement imminent des aides d’urgence pour les familles affectées par le séisme d’Al Haouz. Ces aides, qui s’élèveront à 30 000 dirhams par famille sur 12 mois, seront versées dès...

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement au Roi Mohammed VI.

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.