Normalisation Maroc-Israël : un danger pour les pays du Maghreb selon un organisme marocain

6 janvier 2021 - 07h20 - Ecrit par : S.A

Ahmed Wihmane, président de l’Observatoire marocain contre la normalisation avertit que la normalisation avec Israël est une "menace sérieuse et existentielle tant pour le Maroc que l’Algérie".

"Nous sommes face à une menace sérieuse et existentielle tant pour le Maroc que l’Algérie, voire pour toute la région du Maghreb", a-t-il déclaré, dans un entretien à l’APS. Pour étayer son argumentation, il a rappelé les allégations de Bernard-Henri Lévy lors d’une conférence à Marseille. Celui-ci affirmait que "l’Algérie (...) est juive et française". Aux yeux du militant marocain, il est clair "que nous assistons à la préparation d’un transfert de l’État d’Israël vers le Maroc, d’où la percée sioniste sans précédent dans le Maghreb et principalement dans le royaume".

Exprimant le fond de sa pensée, M. Wihmane s’appuie sur la presse israélienne, notamment le journal Yediot Aharonot qui traite d’un ancien plan sioniste datant de 1903 et visant l’établissement de "l’État d’Israël" au royaume du Maroc. La mort du fondateur du mouvement sioniste Theodor Herzl n’aura pas mis fin à ce plan. Ce plan est toujours d’actualité "faute de perspectives en Palestine après l’expérience de soixante-dix ans de résistance", a expliqué le militant marocain.

Se penchant sur les revendications des juifs marocains relatives à la récupération de "leurs biens au Maroc", il soutient que leur objectif "est la mainmise sur le Maroc et la région tout entière à travers ces prétentions et les mythes de tombeaux de prophètes et de saints patrons juifs". Il illustre ses propos en citant le titre placardé à la Une d’un des magazines marocains francophones : "Maroc, terre juive".

M. Wihmane revient par ailleurs sur l’action en justice intentée par des avocats marocains pour contester la décision de normalisation. "Nous avons fait notre devoir sur le plan juridique comme nous le faisons sur d’autres. Nous fondons notre espoir sur Dieu et le grand peuple marocain", a-t-il dit. À propos de "la violation des droits, de la restriction des libertés et du blocus sécuritaire" observées au lendemain du rapprochement Maroc-Israël, le président de l’Observatoire marocain contre la normalisation a affirmé que ce "ne sont que les premiers fruits de la normalisation".

"La confrontation entre le peuple et l’État est l’un des principaux objectifs stratégiques de la bombe jetée par l’entité sioniste et l’administration américaine au Maroc pour faire exploser toute la région", a-t-il indiqué. Selon ses explications, "lorsque l’État réprime le peuple, la tension est attisée et l’État affaibli, ce qui facilitera le passage à la phase d’affaiblissement et de la division puis à la domination totale pour la mise en oeuvre du plan "B", à savoir l’établissement d’un "nouvel Israël".

Tags : Algérie - Normalisation Maroc Israël

Aller plus loin

Le PJD tacle le chef des islamistes du MSP algérien

Les propos d’Abdelaziz Makri, chef de file du parti islamiste algérien Mouvement de la société pour la paix (MSP) sur l’Union du Maghreb arabe (UMA), le Sahara et la normalisation...

Normalisation avec Israël : un imam et professeur suspendu de ses fonctions

Interdit du prêche du vendredi pour avoir décrié la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, El Alami Chettat, également ,enseignant du secondaire, vient de subir une...

« 88 % des Marocains sont défavorables à la normalisation Maroc-Israël »

Sion Assidon, défenseur de la cause palestinienne, membre fondateur du mouvement Boycott désinvestissement sanctions (BDS) Maroc a réagi à la normalisation des relations...

Colère des organisations pro-palestiniennes marocaines contre la normalisation avec Israël

La normalisation des relations entre le Maroc et Israël ne passe pas chez un grand nombre de Marocains. Plusieurs organisations pro-palestiniennes marocaines ont dénoncé les...

Nous vous recommandons

La Marocaine Marwa Lahlou est la Miss Arab USA 2022

Une Marocaine a été élue Miss Arab USA 2022. Depuis la création du concours, c’est la première fois qu’une candidate de nationalité marocaine remporte le titre.

L’Algérie et la Russie s’entraineront à la frontière avec le Maroc

L’Algérie et la Russie mèneront des exercices militaires conjoints à la frontière avec le Maroc en novembre prochain.

Le Maroc refoule des MRE à Sebta

Plusieurs familles de Marocains résidant en Europe ont été bloquées à la frontière de Tarajal par les autorités marocaines pour non-respect des exigences sanitaires liées au Covid-19. Elles ont été invitées à retourner en Espagne, provoquant un embouteillage...

Alerte météo : averses orageuses au Maroc

La Direction générale de la météorologie (DGM) prévoit des averses orageuses (20 à 30 mm) localement fortes dans plusieurs provinces du royaume.

Mauvais joueurs, les Espagnols accusent le ... Maroc

Les boxeurs espagnols ont connu un parcours assez bref aux Jeux Olympiques (JO) de Tokyo. Ils ont été éliminés en quarts de finale. Les analystes pointent du doigt les arbitres, notamment ceux d’origine...

Discours du Trône du roi Mohammed VI (intégral)

Le Roi Mohammed VI a adressé un discours à la nation, ce samedi 31 juillet 2021, à l’occasion de la Fête du Trône. En voici l’intégralité.

Affaire Pegasus : « Trop facile » d’accuser le Maroc

« C’est trop facile » d’accuser le Maroc d’être à l’origine de l’espionnage d’Emmanuel Macron et de plusieurs personnalités politiques françaises grâce au logiciel israélien Pegasus, a soutenu Bernard Squarcini, ancien patron de la DCRI (actuelle...

Le pro-Polisario Fayçal El Belloul face à la police judiciaire

Le pro-Polisario Fayçal El Belloul, extradé d’Espagne a été remis, mardi aux autorités marocaines. Celui qui se qualifie d’ennemi du Maroc est interrogé à la Brigade nationale de la police judiciaire...

Chelsea : nouvelle consécration pour Hakim Ziyech (vidéo)

Écarté de l’équipe nationale, Hakim Ziyech fait des étincelles avec Chelsea. Son but marqué face à Tottenham vient d’être désigné comme le meilleur du mois de janvier.

De Tanger à Marseille, La Méridionale fera escale à Alicante dès le 1er mars

La liaison maritime entre le Maroc et l’Espagne reprend timidement avec l’escale prévue à Alicante le 1er mars par la compagnie maritime française La Méridionale, lors de la liaison entre le port de Tanger Med et celui de...