Le ministère de la Culture vole au secours du comédien Noureddine Bikr

27 décembre 2021 - 11h20 - Culture - Ecrit par : S.A

La dégradation de l’état de santé du comédien Noureddine Bikr — très malade depuis un an - préoccupe Mehdi Bensaïd, ministre de la Culture. Ce dernier promet de prendre en charge les frais médicaux de l’artiste.

Les multiples appels à l’aide lancés sur les réseaux sociaux par ses amis artistes, sa famille et les amoureux de la comédie ont enfin été entendus. « J’ai été contacté ce matin (dimanche 26 décembre) par un membre du cabinet du ministre de la Culture, qui m’a affirmé que son département allait prendre en charge ses soins de santé », a confié à Le360, Mohammed Choubi, ami de l’artiste, et l’un de ceux qui se sont mobilisés pour lui sur Facebook.

À lire : Malade, le chanteur Mohamed Rifi appelle à l’aide

Depuis un an, l’état de santé de Noureddine Bikr s’est détérioré au point qu’il aurait perdu l’usage de la parole, ce qui a suscité des appels à mobilisation. « Je suis un ami, et je réclame avec mes amis, les autres artistes amis du comédien Noureddine Bikr, une mobilisation pour soigner ce pionnier du théâtre et de la télévision marocaine souffrant de graves séquelles suite à une détérioration de son état de santé. Encore un artiste qui se trouve dans un état de santé critique sans avoir les moyens d’assumer ses soins […]  », avait déploré Mohammed Choubi sur Facebook.

À lire : Malade, Raïs Ahmad Bizmaoun pris en charge par le ministère de la Culture

« À quand verrons-nous nos artistes ne plus souffrir d’une telle humiliation ? Ne serait-il pas temps revoir le statut de l’activité artistique et mettre en place des mécanismes qui permettent à nos artistes de vivre et de mourir dignement ?  », avait-il ajouté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Théâtre - Santé - Ministère de la Culture

Aller plus loin

Malade, le chanteur Mohamed Rifi appelle à l’aide

Gravement malade, le chanteur marocain Mohamed Rifi a demandé le secours de l’État pour une prise en charge médicale complète.

Malade, Raïs Ahmad Bizmaoun pris en charge par le ministère de la Culture

Le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaïd, a accepté de prendre en charge les frais d’hospitalisation de l’artiste amazigh, Raïd...

Le roi Mohammed VI vient au secours d’un célèbre artiste amazigh

Le roi Mohammed VI est venu en aide à l’acteur amazigh, Ahmed Aouinti, en prenant en charge l’ensemble des frais médicaux relatifs à son opération chirurgicale.

Décès du comédien marocain Noureddine Bikr

Un monument de la télévision marocaine nous a quittés. Noureddine Bikr, comédien et homme de théâtre qui a bercé de nombreuses générations au Maroc, est décédé ce vendredi des...

Ces articles devraient vous intéresser :

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Plan de sauvetage des monuments marocains après le séisme

Le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a assuré vendredi de la forte implication de son département dans le plan de reconstruction des sites historiques touchés par le séisme.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Malade, Aïcha Mahmah expulsée par une clinique

Grâce à l’intervention du ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, l’actrice marocaine Aïcha Mahmah a été admise à l’hôpital mardi pour recevoir un traitement et subir une opération.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.