Recherche

Malade, Raïs Ahmad Bizmaoun pris en charge par le ministère de la Culture

Raïs Ahmad Bizmaoun

5 décembre 2021 - 14h40 - Culture - Par: A.P

Le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaïd, a accepté de prendre en charge les frais d’hospitalisation de l’artiste amazigh, Raïd Ahmad Bizmaoun.

Le ministre a réagi favorablement à la demande de la parlementaire du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), Khadija Arouhal, qui appelait à la prise en charge des frais d’hospitalisation de l’artiste amazigh, Raïs Ahmad Bizmaoun, fait savoir Bayane al Yaoume. Le responsable a assuré qu’il s’occupera entièrement du traitement de cette icône de la musique traditionnelle amazighe.

La députée Khadija Arouhal avait adressé un courrier au ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, pour solliciter son assistance envers ce grand artiste dont l’état de santé est critique. Il subit des soins dans une clinique privée de la ville d’Agadir, précise la même source.

À lire : Le roi Mohammed VI vient au secours d’un célèbre artiste amazigh

Par la suite, la députée a exprimé sa gratitude au ministre Bensaïd qui, joignant l’acte à la parole, a contacté la famille de Bizmaoun pour leur annoncer qu’il prenait désormais en charge tous les frais d’hospitalisation de l’artiste amazigh.

Né en 1948 dans la région de Haha, Raïs Bizmaoun « a étudié à l’école coranique puis à l’école primaire. A la suite du décès de son père, il se retrouve dans l’obligation de quitter l’école pour aller travailler principalement dans les chantiers de construction à Tafraout », une expérience qui a inspiré sa célèbre chanson : « Ajdig nk allouz ifgigak ouameln », peut-on lire sur une page Facebook des fans de l’artiste.

Dans ses chansons, l’artiste aborde des questions sociales, éducatives ou encore psychologiques. Son premier album, intitulé « Oufighd Izoukad », a été un franc succès.

Mots clés: Ministère de la Culture , Amazigh , Mohamed Mehdi Bensaïd

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact