Pour que Yennayer devienne jour férié au Maroc

24 décembre 2021 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les députés du Parti du progrès et du socialisme (PPS) ont appelé le gouvernement à décréter le nouvel an amazigh jour férié, chômé et payé.

En soutien aux nombreuses associations amazighes qui réclament la reconnaissance du nouvel an amazigh comme jour férié national, ces députés ont adressé une question écrite au gouvernement lui demandant de faire du 13 janvier de chaque année, comme jour férié, chômé et payé.

Cette demande doit se démarquer de tout instrument politique et idéologique, ont estimé les parlementaires, car elle s’inscrit dans le cadre de la protection de l’héritage culturel amazigh et la valorisation des traditions qui sont profondément enracinées dans l’histoire, rapporte Al Ahdath Al Maghribia.

A lire : Maroc : bientôt l’usage officiel de l’amazigh au parlement

Pour la députée Khadija Arouhal, cette revendication est légitime puisque la constitution reconnait l’amazighité comme une composante de l’identité nationale, précisant que cette reconnaissance a été suivie par l’adoption de la loi organique fixant les étapes de la mise en œuvre du caractère officiel de l’amazighité et les moyens de l’intégrer dans le domaine de l’enseignement et dans la vie publique.

Le nouvel an amazigh ou Yennayer est devenu une fête populaire pleine de dimensions symboliques que les associations célèbrent au Maroc et à l’étranger. Il est donc devenu impératif qu’il soit décrété comme jour férié, comme il est d’usage dans les calendriers grégorien et hégirien, explique le journal.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Amazigh - Parti du Progrès et du Socialisme (PPS)

Aller plus loin

Maroc : bientôt l’usage officiel de l’amazigh au parlement

L’actuelle législature envisage prendre des dispositions légales pour officialiser l’usage de l’amazigh au parlement. Ce chantier sera abordé juste après l’adoption du Projet de...

Maroc : les Amazighs dénoncent le « génocide linguistique »

Un an et demi après l’adoption de la loi organique relative à la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe, l’Assemblée Mondiale Amazighe se désole des blocages...

Décès du célèbre artiste amazigh Raïs Ahmed Bizmaoun

Âgé de 72 ans, Raïs Ahmed Bizmaoun, icône de la musique traditionnelle amazighe, est décédé vendredi dans une clinique privée à Agadir, des suites d’un cancer.

Appel pour la promotion de l’amazigh auprès des MRE

Le Collectif des associations amazighes établis à l’étranger ont adressé une lettre au gouvernement marocain, pour réclamer la promotion de la culture amazighe aux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Le Roi Mohammed VI instaure le Nouvel An Amazigh comme jour férié au Maroc

Le Nouvel An Amazigh sera désormais un jour férié officiel au Maroc, selon une décision qui vient d’être prise par le roi Mohammed VI.

Nouvel an amazigh au Maroc : ce sera le 14 janvier

La date du nouvel an Amazigh au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être définie par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce sera le 14 janvier. Ce jour sera donc chômé et payé.

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Le Groupe Barid Al-Maghrib promeut la langue amazighe

Le Groupe Barid Al-Maghrib entend intégrer la langue amazighe dans ses services. Dans ce sens, il a signé une convention de partenariat avec l’Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM).

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Lenteur d’Internet au Maroc : les critiques d’un député

Le député Ahmed Abbadi du groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) à la Chambre des représentants a dénoncé le faible débit de la connexion Internet dans plusieurs villes et régions du Maroc, imputant la responsabilité de cette...

La chanteuse Fatima Tabaamrant menacée par un salafiste

Alors qu’elle fait l’objet d’attaques verbales de la part d’un prédicateur salafiste, l’icône de l’art amazigh, Fatima Tabaamrant, ancienne députée RNI, vient de recevoir le soutien du parti d’Aziz Akhannouch.

Maroc : appel à déclarer férié le jour du Nouvel an amazigh

Quelque 45 ONG marocaines et de la diaspora demandent au roi Mohammed VI de déclarer férié le « Yennayer » ou Nouvel an amazigh, célébré le 13 janvier de chaque année.