Omra : les voyagistes s’accrochent à une mince lueur d’espoir

9 mars 2022 - 16h20 - Economie - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’Arabie saoudite qui a assoupli les restrictions sanitaires en ces temps de Covid-19 a autorisé la Omra pour les pèlerins étrangers vaccinés. Ce qui pourrait constituer une véritable aubaine pour les voyagistes dont le secteur a été frappé de plein fouet par la pandémie est considéré par ceux-ci comme une mince lueur d’espoir.

Les agences de voyages disposent de moins d’un mois pour programmer le petit pèlerinage. « Le timing trop serré nous rend la tâche encore plus difficile, car nous devons réserver des billets pour les vingt jours qui viennent », explique à SNRT News Mustapha Aouzir, propriétaire d’une agence de voyages et membre de l’Association nationale des agences de voyages du Maroc. Un handicap majeur pour les voyagistes. « Nous nous n’attendons pas à un afflux semblable à ceux ayant précédé la pandémie, mais nous le prenons bien, car c’est une lueur d’espoir après tant de déceptions. Plusieurs rumeurs circulent sur la durée de la Omra qui ne doit pas dépasser 20 jours, mais nous n’avons rien reçu d’officiel dans ce sens », indique le propriétaire d’une agence de voyages.

À lire : Tourisme au Maroc : les voyagistes se mobilisent pour la reprise

Il a fait savoir qu’il a pu inscrire jusqu’à présent, quelque 80 clients seulement contre 600 en 2017 à la même période. Un énorme écart qui ne lui sape toutefois pas le moral."Certes le bénéfice ressort très modeste comparé aux années précédentes, mais nous l’accueillons à bras ouverts, car il était inespéré », dit-il. Autre handicap majeur : les prix des billets d’avion sont légèrement plus chers que d’habitude. Selon les explications de ce propriétaire d’une agence de voyages, les compagnies aériennes proposaient plusieurs dates de longues et de courtes durées (du 26 mars avec un retour au-delà du 15 avril et du 16 avril au 10 mai), mais avec la propagation du virus, ce n’est plus le cas. « Royal Air Maroc (RAM) par exemple, propose uniquement deux dates de courte durées. Avec la pandémie, le dépassement de la durée de validité du visa sera interdit et c’est même passible d’une lourde amende », ajoute-t-il.

À lire : Omra : un test PCR négatif exigé pour tous les pèlerins

Il sera par conséquent difficile aux agences de voyages d’avoir le nombre de clients souhaité. « Nous sommes conscients que les choses doivent prendre du temps avant de s’arranger. Nous n’aurons pas le nombre de clients souhaité, mais c’est une réalité imposée par la pandémie que nous devons accepter, se résigne Mustapha Aouzir. Les agences de voyages ne pourront être redressées qu’après deux ou trois ans de travail acharné, au minimum ».

Sujets associés : Omra - Arabie saoudite - Tourisme

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les voyagistes proposent à nouveau le Maroc

Le voyagiste FTI Voyages a programmé 15 destinations dont le Maroc et 10 clubs de vacances pour l’hiver 2020/21.

L’Arabie saoudite autorise la Omra pour les pèlerins étrangers vaccinés

Les autorités saoudiennes ont annoncé le début de la Omra pour les pèlerins étrangers vaccinés contre le Covid-19 avec un vaccin reconnu par l’Arabie Saoudite, et qui acceptent se...

Ramadan : les Marocains ont du mal à trouver des places pour la Omra

Alors que les conditions d’entrée en Arabie Saoudite ont été assouplies depuis le 5 mars dernier, permettant le retour de la Omra, certaines difficultés sont apparues, sapant...

Tourisme au Maroc : les voyagistes se mobilisent pour la reprise

Les voyagistes ont échangé la semaine dernière, lors d’une rencontre à Agadir, sur l’avenir du secteur qui se remet progressivement des effets pervers de la crise sanitaire. La...

Nous vous recommandons

Omra

Bloqués en Arabie saoudite, de milliers de pèlerins marocains demandent à être rapatriés

Près de 3 000 pèlerins marocains se retrouvent bloqués en Arabie saoudite à la suite de la suspension par le Maroc des vols au départ et à destination du royaume et demandent à être rapatriés.

L’Arabie saoudite autorise la Omra pour les pèlerins étrangers

La Omra pour les pèlerins étrangers débutera le 10 août prochain. Cette annonce a été faite par l’Arabie saoudite.

Arabie Saoudite : une plateforme pour faciliter les procédures de la Omra

Les pèlerins étrangers, dont les Marocains désireux d’accomplir la Omra cette année, pourront désormais s’inscrire sur une plateforme électronique instaurée par les autorités saoudiennes.

L’Arabie saoudite impose la vaccination anti-Covid pour la Omra

Les musulmans désireux d’effectuer le petit pèlerinage de la Omra doivent se faire vacciner contre le Covid-19. Ainsi en ont décidé les autorités saoudiennes.

Ramadan 2021 : la Omra ouverte aux personnes vaccinées

Les musulmans désireux d’accomplir la Omra pendant le mois sacré du ramadan doivent être vaccinés contre le Covid-19. L’annonce a été faite lundi par le ministère saoudien du Hajj et de la Omra.

Arabie saoudite

Abderrazak Hamdallah remporte son combat face au coronavirus

L’international Marocain Abderrazak Hamdallah a gagné sa bataille contre le coronavirus. Son club a annoncé la bonne nouvelle, heureux de pouvoir désormais compter sur les compétences de l’attaquant.

La très belle panenka de Hamdallah offre la victoire à Al Ittihad (vidéo)

L’international marocain, Abderrazak Hamdallah a permis à Al Ittihad Djeddah de se qualifier pour la demi-finale de la Coupe d’Arabie Saoudite. Il a marqué sur pénalty contre Al Taawon, en utilisant la légendaire panenka à la 96ᵉ minute de...

Le film « Les Éternels » censuré dans certains pays arabes

Le nouveau film “Les Éternels” de Marvel a été interdit dans plusieurs pays arabes. En cause  : un baiser entre deux hommes et des personnages mystiques jugés blasphématoires.

Vers l’annulation du hajj 2020 ?

L’Arabie saoudite pourrait annuler le hajj 2020 en raison du coronavirus. À quelques mois de ce grand pèlerinage, les autorités du pays ont appelé les musulmans à suspendre leurs préparatifs.

Victime de racisme à Saint-Marcellin, un Marocain reçoit une avalanche de soutien

Mouhssine Zouine, 43 ans, gérant d’une boulangerie ouverte en octobre 2020 à Saint-Marcellin (Isère) qui envisageait de fermer son commerce à cause du racisme dont il est victime quotidiennement a retrouvé l’espoir. Sur la toile, il a reçu des soutiens un...

Tourisme

«  Tourism Marketing Days  » : nouveau concept de l’ONMT pour fédérer les énergies

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) multiplie les initiatives pour lutter contre la crise pandémique qui plombe le secteur du tourisme. En joignant l’acte à la parole, il organise les «  Tourism Marketing Days  » le mardi 27...

Maroc : licenciements en masse dans l’hôtellerie ?

Après plus de 7 mois d’inactivité, et devant les perspectives qui ne sont toujours pas bonnes, bien des établissements hôteliers marocains se préparent à se séparer de tout ou partie de leur personnel. La seule voie de salut, l’ouverture des frontières et...

Tourisme médical au Maroc : une opportunité pour la relance du secteur

En attendant l’arrivée des touristes étrangers, le Maroc veut miser sur le tourisme médical. Il représente un potentiel de 300 000 arrivées supplémentaires au royaume, précise Imad Barrakad, président du directoire de la Société marocaine d’ingénierie...

Le Maroc veut dévélopper ses marinas et ports de plaisance

Dans un contexte de relance des activités touristiques, le Maroc veut améliorer l’attractivité de ses ports de plaisance et marinas. Un accord de partenariat a été signé dans ce sens entre les principaux acteurs du...

Marrakech parmi les 25 destinations populaires mondiales

Marrakech est classée dans le top 25 des destinations populaires mondiales et des villes emblématiques incontournables à visiter en 2020.