Ramadan : les Marocains ont du mal à trouver des places pour la Omra

28 mars 2022 - 08h40 - Monde - Ecrit par : G.A

Alors que les conditions d’entrée en Arabie Saoudite ont été assouplies depuis le 5 mars dernier, permettant le retour de la Omra, certaines difficultés sont apparues, sapant quelque peu l’espoir d’un retour à la vie normale, né chez certains patrons d’agences de voyages au Maroc.

Malgré le retour officiel de la Omra, les pèlerins désireux de visiter la « terre sainte » devront compter avec la chance pour trouver un vol à temps. Même sans restrictions sanitaires, c’est difficile pour de nombreux pèlerins de se rendre en Arabie saoudite. « Outre la hausse des tarifs proposés, il faut souligner que jusqu’à présent, aucun vol supplémentaire n’a été programmé ni par Royal Air Maroc (RAM) ni par l’Arabie saoudite », explique Mustapha Aouzir, propriétaire d’une agence de voyages et membre de l’Association nationale des agences de voyages du Maroc, rapporte SNRTnews.

À lire : Arabie saoudite : suppression de l’obligation vaccinale pour le Hajj et la Omra

Selon ses explications, l’offre est inférieure à la demande.« Normalement, on faisait des demandes auprès des compagnies qui nous proposaient des quotas soit par un groupe de 50 personnes ou de 40 personnes. Cette année, ce n’est plus le cas. Le maximum qui a été donné par la RAM est 20 billets ». Mustapha Aouzir dit ne pas comprendre les raisons derrière une telle décision.

À lire : Le roi Mohammed VI condamne les attaques contre l’Arabie Saoudite

Abderrafie Azzouzi est aussi patron d’une agence de voyages. Il fait part de la même préoccupation et explique que bon nombre de ses collègues s’inquiètent de la situation. « Pour le moment, il n’y a que des vols réguliers. Les places sont limitées et presque introuvables, car une grande partie des sièges ont été réservés. Même si la demande n’est pas conséquente, les places ne sont pas disponibles. Des agences qui ont déjà vendu des packs Omra risquent de rendre les passeports à leurs clients », souligne-t-il.

À lire : L’Arabie saoudite autorise la Omra pour les pèlerins étrangers

Rappelons que compte tenu de l’amélioration de la situation épidémiologique en Arabie Saoudite et dans le monde, les autorités ont, depuis le 5 mars 2022, allégé les conditions d’entrée dans le pays, en dispensant les voyageurs vaccinés de la mise en quarantaine ou de tests de dépistage. Le port du masque n’est plus une obligation mais reste nécessaire dans les lieux clos.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - Transport aérien - Arabie saoudite - Ramadan 2024 - Omra

Aller plus loin

Pour certains, Ramadan rime avec arnaque

Le propriétaire d’une agence de voyage a été placé en garde à vue mardi 28 mars par le procureur du roi près le tribunal de première instance de Tétouan. Selon le quotidien Al...

Les visas pour la Omra expirent le 31 mai prochain

Les Marocains désireux d’accomplir la Omra cette année, ont jusqu’à la fin de ce mois pour se rendre sur place. L’Arabie Saoudite a annoncé que les visas pour les pèlerins...

Omra : voici la liste des agences de voyages sanctionnées

Le ministère du Tourisme vient de publier la liste des agences de voyage sanctionnées dans le cadre de l’organisation de la Omra de cette année. Elles n’auraient pas respecté...

Omra : les pèlerins sans permis encourent des sanctions

L’Arabie saoudite prévoit des sanctions contre tout pèlerin qui arrivera sur son territoire sans permis pour effectuer la Omra.

Ces articles devraient vous intéresser :

La meilleure compagnie aérienne en Afrique est Marocaine

Royal Air Maroc (RAM) a été couronnée meilleure compagnie aérienne en Afrique à la 20ᵉ édition des « GT Tested Reader Survey » du magazine Global Traveler à Los Angeles.

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 11 mars dernier, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé samedi la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne à l’occasion de l’entame de la dernière...

Le Maroc débutera le ramadan le mardi 12 mars

Le mois de Ramadan débutera bel et bien mardi 12 mars 2024 au Maroc. Le ministère des Habous et des Affaires islamiques l’a annoncé ce dimanche 10 mars, après l’observation du croissant lunaire.

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.

Plan ambitieux pour Royal Air Maroc

Royal Air Maroc prévoit d’investir près de 25 milliards de dollars pour renforcer sa flotte et passer d’environ 50 avions actuellement à 200 avions d’ici 2030.

Maroc : construction de nouveaux terminaux pour plusieurs aéroports

Le conseil d’administration de l’Office national des aéroports (ONDA) s’est réuni en session ordinaire pour discuter du projet de construction de terminaux dans plusieurs aéroports du Maroc, afin de rationaliser les coûts d’exploitation pour l’ONDA et...

L’aéroport de Marrakech se dote d’un nouveau système de gestion de passagers

Depuis le 17 janvier dernier, l’aéroport de Marrakech s’est équipé d’un nouveau système de gestion aéroportuaire pour améliorer la fluidité et minimiser les perturbations et les désagréments des passagers.

Le ramadan commence le lundi 11 mars en Belgique

C’est officiel : le mois de Ramadan débutera ce lundi 11 mars en Belgique, a annoncé le Conseil Musulman de Belgique (CMB) ce dimanche. Cette période sacrée pour les musulmans est un moment de piété, de prière et de recueillement.

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Ramadan 2023 au Maroc : voici les horaires des administrations

En raison du mois de Ramadan qui démarre dans quelques jours, les horaires de travail dans les administrations, les établissements publics et les collectivités territoriales seront modifiés.