Ramadan et heure d’été : le mécontentement des Marocains grandit

16 mars 2024 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Les Marocains continuent d’exprimer leur opposition au changement d’heure pendant le mois sacré de Ramadan, estimant qu’il affecte la santé et le moral. Ils appellent à un retour à l’heure GMT qui selon eux est l’heure normale.

Au Maroc, l’heure normale est l’heure GMT et non GMT+1, indique Bouazza Kherrati, le président de l’Association marocaine des droits du consommateur. Dans une déclaration à Al Ayyam 24, il a expliqué que l’économie d’énergie était la raison avancée pour adopter l’heure d’été (GMT+1). « Mais aujourd’hui, il n’y a plus de discussion sur l’économie d’énergie, et donc, la base de cette décision est invalide, et par conséquent, cette heure est invalide », a-t-il ajouté.

« Si le motif officiel était les échanges commerciaux, il faudrait ajouter 8 heures pour que notre heure corresponde à celle de la Chine, étant donné que nos échanges commerciaux avec Pékin sont plus importants qu’avec Paris », a poursuivi Kherrati, soulignant par ailleurs que le changement d’heure affecte négativement l’humeur et le moral des citoyens marocains.

À lire : Maroc : l’heure GMT+1 refait débat

Abondant dans le même sens, le professeur de psychologie, Hicham Khabbache, a affirmé que « nos rythmes biologiques sont synchronisés avec les rythmes temporels, c’est-à-dire le temps extérieur », et que tout changement d’heure crée des tensions psychologiques. « Nous devrions bien dormir, nous réveiller à un moment précis, et travailler à un moment précis selon le lever et le coucher du soleil », a-t-il expliqué.

L’expert fait observer que le changement d’heure ne fait pas de bien aux enfants qui ont moins d’heures de sommeil et se rendent à l’école alors qu’il fait encore nuit, ce qui provoque chez eux un malaise psychologique. La même tension psychologique est également observée chez les fonctionnaires et les employés qui deviennent plus anxieux, précise Khabach, indiquant que l’idéal serait de vivre « selon notre propre rythme temporel, et non celui des Européens ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ramadan 2024

Aller plus loin

Maroc : l’heure GMT+1 refait débat

Quatre ans après, le passage définitif à l’heure GMT+1 divise toujours. La semaine dernière, l’opposition est montée une fois encore au créneau pour dénoncer cette disposition,...

Changement d’heure : le Maroc se met à l’heure du Ramadan

Ce dimanche 10 mars à 3 heures du matin, le Maroc repassera à l’heure légale (GMT), en retardant l’heure de 60 minutes, a annoncé le ministère de la Transition numérique et de...

Le Maroc change d’heure pour le ramadan

À quelques jours du début du mois de ramadan, le ministère marocain de la Transition numérique et de la Réforme administrative a annoncé le passage à l’heure GMT.

L’horaire GMT+1 fait encore polémique au Maroc

Face aux nombreuses contestations concernant l’officialisation de l’horaire GMT+1 au Maroc, le gouvernement met en avant les bénéfices environnementaux et économiques.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...

Maroc : ils paient les dettes des plus pauvres

De jeunes Marocains, influenceurs, artistes et personnalités sont à l’origine d’une initiative visant à soutenir les familles dans le besoin en cette période de ramadan, mais aussi à les aider à éponger leurs dettes.

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

Le ramadan commence le lundi 11 mars en Belgique

C’est officiel : le mois de Ramadan débutera ce lundi 11 mars en Belgique, a annoncé le Conseil Musulman de Belgique (CMB) ce dimanche. Cette période sacrée pour les musulmans est un moment de piété, de prière et de recueillement.

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Début du mois de Rajab, il reste deux mois pour le ramadan

Le premier jour du mois de Rajab de l’année 1444 de l’hégire correspond au lundi 23 janvier 2023, a annoncé le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué. Il reste donc deux mois avant le ramadan.

Quand débute le ramadan au Maroc ?

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Le Centre international d’astronomie vient de faire ses prédictions.

Ramadan 2023 : les filles du Prince Moulay Ismaïl préparent chebbakia (photos)

À l’instar de nombreuses familles marocaines, celle du Prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, s’est préparée pour le mois du ramadan qui a débuté au Maroc et dans de nombreux pays arabes, jeudi 23 mars.

Maroc : la date de l’Aïd Al Fitr connue

Considérant que le jeûne de Ramadan durera 29 jours cette année selon les calculs astronomiques, l’Aïd Al Fitr 2024 sera célébrée au Maroc le mercredi 10 avril.