Royal Air Maroc rêve grand

2 janvier 2024 - 14h00 - Economie - Ecrit par : S.A

La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a choisi d’aller plus loin. En témoignent ses nouvelles ambitions pour son activité long-courrier.

Royal Air Maroc vise les sommets en long-courrier. La compagnie a dévoilé son plan ambitieux après l’annonce de l’attribution de l’organisation de la Coupe du monde 2030 de football au Maroc, à l’Espagne et au Portugal. Elle prévoit d’investir près de 25 milliards de dollars pour renforcer sa flotte et passer d’environ 50 avions actuellement à 200 avions d’ici 2034. Ce membre de la prestigieuse alliance aérienne Oneworld ambitionne de transporter 32 millions de passagers par an, en programmant de nouvelles lignes aériennes, des liaisons point à point, notamment pour les routes touristiques, et une centaine de nouvelles destinations internationales qui seront reliées au hub central de Casablanca (73 nouvelles destinations en Europe, une douzaine en Afrique, une dizaine en Asie et au Moyen-Orient et 13 aux Amériques), fait savoir Arab News.

À lire : Royal Air Maroc renforce sa présence aux États-Unis

RAM prévoit de renforcer sa stratégie sur les vols moyen et long-courriers. Le hub de Casablanca sera ainsi relié à des minihubs connectant les 12 régions du Royaume. Cela contribuera à désenclaver plusieurs villes et régions tout en renforçant leur attractivité. Au total, 46 nouvelles lignes aériennes seront lancées pour un total de 173 fréquences. La compagnie entend également se renforcer considérablement en Afrique les prochaines années, avec pour objectif : relier davantage le continent africain à l’Europe, l’Amérique du Nord et les destinations du Moyen-Orient grâce notamment aux appareils long-courriers – dont les Boeing 787-9 Dreamliner – qu’elle compte acquérir prochainement.

À lire : Royal Air Maroc augmente ses vols entre le Maroc et la France

Royal Air Maroc s’engage par ailleurs à poursuivre sa transformation numérique en mettant en place plusieurs solutions novatrices liées à ses opérations, dans le but d’améliorer l’expérience globale de ses clients. Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un plan d’action axé sur l’amélioration de la qualité des services proposés, depuis la réservation jusqu’à l’embarquement, en incluant les processus de manutention et de restauration, tant au sol que pendant les vols, fait-on savoir.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - Transport aérien

Aller plus loin

Plan ambitieux pour Royal Air Maroc

Royal Air Maroc prévoit d’investir près de 25 milliards de dollars pour renforcer sa flotte et passer d’environ 50 avions actuellement à 200 avions d’ici 2030.

Royal Air Maroc augmente ses vols entre le Maroc et la France

La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) prévoit d’augmenter la cadence entre le Maroc et la France, son principal marché.

Vols intérieurs : Ryanair bouscule Royal Air Maroc et Air Arabia

Ryanair prévoit de lancer pour la première fois des vols intérieurs au Maroc dès l’année prochaine. La compagnie a déjà engagé les formalités administratives auprès des...

Royal Air Maroc renforce sa présence aux États-Unis

La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) prévoit de renforcer son programme depuis l’Afrique et le Canada vers les États-Unis dès l’année prochaine.

Ces articles devraient vous intéresser :

Aéroports du Maroc : hausse du nombre de passagers à fin novembre

À fin novembre dernier, les aéroports marocains ont enregistré plus de 18 millions de passagers, soit un taux de récupération de 80 % par rapport à la même période en 2019, selon l’Office national des aéroports (ONDA).

Plan ambitieux pour Royal Air Maroc

Royal Air Maroc prévoit d’investir près de 25 milliards de dollars pour renforcer sa flotte et passer d’environ 50 avions actuellement à 200 avions d’ici 2030.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

L’aéroport de Marrakech se dote d’un nouveau système de gestion de passagers

Depuis le 17 janvier dernier, l’aéroport de Marrakech s’est équipé d’un nouveau système de gestion aéroportuaire pour améliorer la fluidité et minimiser les perturbations et les désagréments des passagers.

Royal air Maroc fait un cadeau aux supporters marocains

En vue d’accompagner les Lions de l’Atlas en compétition au Qatar, Royal air Maroc prévoit de mettre en place un nouveau programme de vols Casablanca-Doha-Casablanca en cas de leur qualification aux huitièmes de finale.

L’Espagne « fait un cadeau » au roi Mohammed VI

Le gouvernement de Pedro Sánchez s’active pour organiser une visite officielle au Maroc en vue de renforcer les liens diplomatiques entre les deux pays. Pour sa réussite, le président du gouvernement espagnol aurait accepté de faire un cadeau au roi...

Mauvaise passe pour Royal Air Maroc

Selon le ministère du Budget, Royal air Maroc (RAM) devrait connaître un manque à gagner de 2,7 milliards de dirhams, cette année, en raison de la hausse incontrôlée des prix du kérosène. Cette tendance devrait se poursuivre au moins jusqu’en 2023, si...

Le Maroc se dote d’un système moderne de gestion du trafic aérien

L’Office national des aéroports (ONDA), s’est doté du ManagAir, un système de gestion du trafic aérien de dernière génération mis en place par Indra afin de se positionner comme leader dans la région en matière de navigation aérienne.

Royal air Maroc lance de nouveaux vols

Royal Air Maroc (RAM) poursuit la réouverture de son réseau mondial. Dans son nouveau programme de vols, la compagnie aérienne a annoncé le lancement de cinq nouvelles liaisons aériennes.

Les aéroports marocains retrouvent leurs passagers

Les aéroports marocains ont enregistré plus de 12 millions de passagers durant les dix premiers mois de l’année, soit un taux de récupération de 79% par rapport à la même période en 2019, selon l’Office national des aéroports (ONDA).