De nouvelles opportunités économiques avec la relance des relations entre Maroc et Israël

23 décembre 2020 - 10h00 - Economie - Ecrit par : I.L

La relance des relations entre le Maroc et Israël est source d’opportunités économiques pour les deux pays. Les échanges commerciaux entre le royaume et l’État hébreu qui s’établissaient à 30 millions d’euros avant la normalisation des relations devraient désormais augmenter avec l’ouverture prochaine d’une Chambre de commerce.

La réouverture du bureau de liaison, fermé en 2002, pourrait favoriser la promotion des liens économiques et du transfert technologique comme l’un des piliers de l’accord avec Israël en plus de la reprise des liaisons aériennes directes.

Dans le détail, deux à quatre vols seront assurées par les compagnies aériennes marocaines et israéliennes avec l’arrivée chaque année de 200 000 touristes israéliens pour relancer le secteur touristique, durement impacté par l’épidémie.

Pour David Toledano, chef de la communauté juive de Rabat et membre du conseil de l’association des employeurs marocains CGEM, l’accord devrait ouvrir de grandes opportunités économiques pour les deux pays, dont notamment l’industrie, les services et l’agriculture. Cette opportunité vise à faire de Casablanca, une plaque tournante du trafic aérien entre les États-Unis et Israël.

Alors que le royaume s’active à relancer ses relations avec Israël, d’autres opérateurs économiques espèrent un boom de l’industrie alimentaire casher.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Politique économique - Israël - Normalisation Maroc Israël

Aller plus loin

La ministre israélienne de l’économie attendue au Maroc

La ministre israélienne de l’économie et de l’industrie, Orna Barbivai, se rendra le dimanche 20 février prochain au Maroc. Au cours de cette première visite officielle, elle...

Plus de 200 000 touristes israéliens attendus chaque année au Maroc

Le Maroc s’apprête à accueillir à fin mars 2021, 200 000 touristes israéliens, soit plus du double ayant visité le royaume en 2019. Les liaisons, annoncées pour fin mars seront...

Les accords entre le Maroc et Israël, un potentiel commercial énorme

L’économiste en chef Shira Greenberg du ministère israélien des Finances a affirmé que les accords de coopération financière signés entre Rabat et Tel-Aviv «  ont le potentiel...

Ruée des investisseurs israéliens vers le Maroc

Au lendemain de la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara, les Israéliens, notamment d’origine marocaine, manifestent leur volonté d’investir au Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Lutte : le Maroc et Israël renforcent leur coopération

La Fédération royale marocaine des luttes associées (FRMLA) et le Comité olympique d’Israël ont signé, mardi, un accord pour consolider leur coopération bilatérale couvrant tous les domaines de cette discipline sportive.

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Maroc : une pétition pour mettre fin aux relations avec Israël

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, s’est expliqué sur le refus d’accès à la présidence du gouvernement aux universitaires, juristes et des personnalités politiques venus mercredi pour déposer une pétition appelant à mettre fin à la...