Patrice Beaumelle payé 550 000 dirhams par mois à ne rien faire

8 janvier 2020 - 14h40 - Sport - Ecrit par : S.A

Alors qu’il se retrouve au chômage technique depuis quelques mois, l’ancien adjoint d’Hervé Renard avec la sélection du Maroc, Patrice Beaumelle, continue de percevoir régulièrement son salaire. En cause, ni le Directeur technique national, Osian Roberts, ni le sélectionneur, Vahid Halilhodzic, ne veulent de l’ex-entraîneur de l’équipe nationale olympique.

Depuis l’élimination de sa sélection par le Mali, en septembre 2019, dans la course à la Coupe d’Afrique des nations U23 et aux Jeux Olympiques 2020, l’ancien sélectionneur français de l’équipe nationale olympique, Patrice Beaumelle, baigne dans l’oisiveté, fait savoir Assabah. En contrat avec la Fédération royale marocaine de football (FRMF) jusqu’en 2021, l’ancien adjoint d’Hervé Renard continue de percevoir un salaire de 550.000 DH par mois.

Face à cette situation, la FRMF a décidé de lui trouver un poste afin de justifier son salaire. Seulement, personne ne veut de lui dans les instances techniques. Osian Roberts, directeur technique national n’entend pas le prendre dans sa direction. Même sentiment chez le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodzic. D’ailleurs, le technicien franco-bosnien a déjà nommé Landry Chauvin au poste d’entraîneur adjoint.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) - Vahid Halilhodzic - Partice Beaumelle

Aller plus loin

Après la rupture de son contrat, Beaumelle porte l’affaire devant la FIFA

Suite à la rupture de son contrat, Patrice Beaumelle entend poursuivre la Fédération royale marocaine de football (FRMF) devant la FIFA.

Osian Roberts déclare sa flamme au Maroc

Un an après son arrivée en tant que directeur technique national, Osian Roberts a déclaré sa flamme au Maroc. Il a profité de l’occasion pour décliner le programme élaboré afin...

Le Litige entre Patrice Beaumelle et la FRMF devant le TAS en avril

Patrice Beaumelle a porté plainte contre la Fédération royale marocaine de Football (FRMF) devant le tribunal arbitral sportif (TAS) depuis son licenciement pour son incapacité...

Voici le montant réclamé par Patrice Beaumelle avant son départ

L’ex-sélectionneur de l’équipe nationale Espoirs, exige la somme de 6,5 millions de dirhams pour négocier une séparation à l’amiable avec la Fédération royale marocaine de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Football marocain : vers une nouvelle ère ?

Le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, a annoncé une série de réformes en termes d’infrastructures sportives et de formation des joueurs et des entraineurs en vue d’élever le niveau des équipes nationales, toutes...

Le Maroc accueille la Coupe du monde 2024 de Futsal

La FIFA vient de confier l’organisation de la Coupe du monde 2024 de Futsal au Maroc, prévue pour se dérouler du 14 septembre au 6 octobre. Une première en Afrique.

Walid Regragui solidaire avec Fouzi Lekjaa

Victime d’une campagne de haine menée sur les réseaux sociaux, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa peut compter sur le soutien de l’entraineur de l’équipe nationale, Walid Regragui.

Walid Regragui, un sélectionneur sous pression

Depuis le revers à la CAN 2023, Walid Regragui peine à trouver la combinaison gagnante pour renouer avec la victoire. Sous le feu des critiques, le sélectionneur de l’équipe marocaine de football devra se réinventer pour décrocher la qualification pour...

Walid Regragui, une seconde chance malgré le revers à la CAN

Le sélectionneur de l’équipe marocaine, Walid Regragui, pourrait conserver son poste, malgré l’élimination précoce des Lions de l’Atlas en huitièmes de finale de la coupe d’Afrique des nations en Côte d’Ivoire, face à l’Afrique à Sud.

Le point de vue d’un entraîneur maroco-espagnol sur le football marocain

L’entraîneur maroco-espagnol Juan Pedro Benali, 53 ans, donne son point de vue sur le football marocain. Il évoque les difficultés que rencontrent les joueurs pour intégrer la ligue et le cas des binationaux qui font plus de la moitié de l’équipe...

Football : le Maroc fait main-basse sur les binationaux

Ces derniers mois, la fédération marocaine de football a réussi à arracher plusieurs joueurs binationaux à la France et l’Espagne notamment. Un exploit réalisé grâce à une stratégie bien huilée depuis plusieurs années.

Les secrets du succès du Maroc au mondial Qatar 2022 révélés par la BBC

L’exploit du Maroc au mondial Qatar 2022 continue d’intriguer. Une équipe de l’émission « Sportsworld » de la BBC est venue à rabat enquêter sur ce qui a permis au royaume de devenir la 4ème nation de football au niveau au mondial.

Vahid Halilhodžić ne digère toujours pas son éviction par le Maroc

L’ancien sélectionneur de l’équipe nationale marocaine, Vahid Halilhodžić, a désigné l’équipe du Maroc comme future vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) prévue en Côte d’Ivoire. Il garde toutefois une vraie rancœur d’avoir été limogé.

Vahid Halilhodzic ne digère toujours pas son éviction par le Maroc

Il aurait dû être au Qatar. C’est ce qu’estime l’ancien entraineur des Lions de l’Atlas qui ne digère toujours pas d’avoir été viré par la Fédération royale marocaine de football (FRMF) à trois mois de la Coupe du monde.