Recherche

Pays-Bas : les recruteurs d’Al Qaïda préfèrent les jeunes Marocains

© Copyright : DR

12 décembre 2002 - 00h07 - Maroc

Les recruteurs des réseaux terroristes islamistes aux Pays-Bas, notamment ceux proches d’Al Qaïda, préfèrent embrigader les jeunes d’origine marocaine pour des actions de "guerre sainte". C’est ce qui ressort d’un rapport des services secrets néerlandais (AIVD) dont les conclusions ont été rendues publiques lundi dernier.

Selon ce rapport, commandité par le ministère de l’Intérieur, les recruteurs des groupes islamistes terroristes agissent de préférence dans les rangs des jeunes Marocains âgés entre 18 et 32 ans, nés aux Pays-Bas ou arrivés dans ce pays encore enfants. Ceux-là mêmes que les lieutenants de Ben Laden et consorts considèrent comme souffrants d’une "crise d’identité" pouvant servir à les faire retourner contre les pays "ennemis de l’Islam".

Les recruteurs terroristes, ajoute le rapport, ont accru leur activité dès les quelques mois qui avaient suivi les attentats du 11 septembre. Les recrues, qui seraient au nombre de plusieurs dizaines, ont été formées ou sont toujours en train de l’être en Europe même.

Les services secrets néerlandais ajoutent que les lieux de prédilection pour ces marchands de la haine demeurent les mosquées, les cafés et les prisons.

Ce rapport, quant à l’identité des recruteurs, affirme que ces derniers sont généralement installés aux Pays-Bas, y compris de manière régulière, après avoir fait des passages comme combattants en Bosnie et en Afghanistan.

Tout cela fait dire aux responsables de ce pays que la Hollande s’ajoute, même s’il n’y a pas encore de menaces bien précises, à une liste de pays ciblés par les nébuleuses terroristes.

Les conclusions de ce rapport ont aussi amené le ministre néerlandais de l’Intérieur à imputer la responsabilité de cet état de fait aux parents et aux imams des mosquées qui auraient plutôt ignoré les facteurs d’intégration offerts par les Pays-Bas, l’un des pays du monde les plus hospitaliers en matière d’immigration et qui accueille près d’un million de personnes issues de pays islamiques dont le Maroc.

Ce rapport vient quelques jours avant le procès d’un Français et d’un Algérien qui sont suspectés d’avoir fomenté un attentat contre l’ambassade US à Paris.

Faut-il rappeler qu’en janvier dernier, les autorités indiennes avaient abattu deux hommes au Cachemire et dont un au moins est d’origine marocaine. Les deux hommes, qui entendaient perpétrer un attentat dans la région, étaient des résidents de la ville d’Eindhoven.

Libération Maroc

Mots clés: Pays-Bas , Terrorisme , Al Qaïda

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact