Pays-Bas : Le mystère autour du meurtre de Mimoun Bergoual

23 mai 2023 - 21h20 - Monde - Ecrit par : A.P

La Cour de La Haye va tenter de découvrir les causes et circonstances réelles du décès de Mimoun Bergoual, entrepreneur à Oud Ade aux Pays-Bas, tué il y a deux ans et demi. Le procès des quatre suspects du meurtre, dont sa femme, s’est ouvert ce mardi et durera six jours.

Le parquet a mené une enquête approfondie sur le meurtre de Bergoual, 66 ans, propriétaire d’une boucherie et d’un supermarché à Leiden, après l’arrestation, fin mars 2021, des quatre suspects de son meurtre, dont sa femme, Latifa T., âgée de 40 ans. C’est d’ailleurs elle qui a alerté la police ce 29 décembre 2020, informant qu’elle et son mari avaient été attaqués quelque part vers 2 h 30 du matin et qu’elle avait réussi à s’échapper après s’être cachée pendant un moment dans les toilettes.

Latifa était considérée comme une victime et a été interrogée à six reprises par la police. Mais son statut a changé lorsque les enquêteurs ont analysé son téléphone portable et découvert qu’elle « entretenait une relation avec un coaccusé », Zakaria C., et que « le cambriolage semblait avoir été mis en scène ». Selon le parquet, ce dernier a recruté les deux autres coaccusés, Youssef C. et Stevens S., pour exécuter le plan conçu avec Latifa, celui de cambrioler la maison de Bergoual.

À lire : Pays-Bas : une Marocaine accusée d’avoir tué son mari avec l’aide de son amant

Steven S., a été libéré provisoirement, car son lien direct avec le meurtre n’a pas été établi, selon son avocat. Les trois autres suspects, eux, sont restés en détention depuis leur arrestation. Ils nient tous avoir assassiné Bergoual. Pourtant, des experts ont découvert de l’ADN de Youssef C. sous l’un des ongles de Bergoual, ce qui a été confirmé par les enquêteurs qui émettent aussi l’hypothèse que l’entrepreneur ait été empoisonné.

Le procès permettra de lever les doutes sur l’heure exacte du décès de Bergoual. Selon des images de vidéosurveillance, les deux Français Youssef C. et Stevens S., ont quitté Oud Ade vers 1 h 30, alors que Bergoual aurait été tué entre 21 h 30 le 28 décembre et 3 heures du matin le 29 décembre, d’après le rapport de l’Institut néerlandais de médecine légale publié en mars 2022.

Sujets associés : Pays-Bas - Procès - Homicide - MRE

Aller plus loin

Meurtre de Mimoun Bergoual : la femme et l’amant condamnés

La femme de Mimoun Bergoual, l’entrepreneur tué en 2020 à Oud Ade aux Pays-Bas, a été condamnée par le tribunal de La Haye à près de vingt ans de prison. Son coaccusé et amant,...

Mort suspecte d’un Marocain à Murcia

Un homme d’origine marocaine a été découvert ce matin gisant dans une mare de sang à Murcia, dans le sud de l’Espagne. Malgré l’intervention rapide des secours, il a succombé à...

Mimoun Bergoual : Adultère, trahison et meurtre via WhatsApp

Le parquet de La Haye a requis 19 ans et demi et 18 ans et demi de prison contre les accusés du meurtre de Mimoun Bergoual. L’entrepreneur de 66 ans a été tué dans sa maison à...

Un homme d’affaires marocain retrouvé mort aux Pays-Bas

Le corps sans vie de Mimoun Bergoual, un homme d’affaires marocain âgé de 66 ans, a été retrouvé, mardi à 6 heures du matin, à son domicile de Hofdijklaan, une localité au sud...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les transferts des Marocains du monde toujours en hausse

Au premier semestre de l’année, les envois des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont atteint plus de 47,04 milliards de dirhams contre 44,33 milliards par rapport à la même période de l’an dernier.

Prix des billets de bateau : le ministère confirme une baisse pour les MRE

L’augmentation du prix des billets de ferry entre le Maroc et l’Espagne suscite l’inquiétude parmi les Marocains résidant à l’étranger (MRE), nombreux à se rendre cette année au Maroc pour voir leurs proches. Le ministre marocain du Transport et de la...

Les Marocains du monde ont envoyé 93,7 MMDH en 2021

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au titre de 2021 ont connu une hausse de 37,5 % par rapport à 2020, d’après le rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière de Bank Al-Maghrib (BAM).

Match Maroc-France : difficile pour les binationaux de faire un choix

La qualification du Maroc et de la France pour la demi-finale de la coupe du monde au Qatar est une joie pour les Franco-marocains. Certains parmi eux ont encore du mal à réaliser la surprenante ascension de l’équipe marocaine, véritable surprise de...

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

Les Marocains du monde ont transféré 110 milliards de dirhams en 2022 (+16,5%)

Les transferts d’argent effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une augmentation significative en 2022, selon les données publiées par l’Office des Changes.

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Opération Marhaba : les chiffres de l’année dernière largement dépassés à Algésiras

Depuis le lancement de l’Opération Passage du Détroit (OPE) le 15 juin dernier, près de 275 000 passagers et 68 000 véhicules ont embarqué depuis les ports espagnols en direction du Maroc d’après les données fournies par la Protection Civile espagnole.

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Marhaba 2022 : important message aux MRE

Le port de Tanger Med a pris de nouvelles mesures afin de mieux faire face au flux du trafic durant les mois d’août et septembre.