Les Européens pourront à nouveau pêcher au Maroc

21 novembre 2013 - 18h58 - Belgique - Ecrit par : J.L

Le Maroc a signé lundi à Bruxelles un nouvel accord de pêche avec l’Union Européenne pour une durée de 4 ans, en vertu duquel 126 navires européens, pourront opérer dans les eaux marocaines, en contrepartie de 40 millions d’euros par an.

Le Parlement européen avait refusé en décembre 2011, de proroger l’accord de pêche Maroc-UE, parce qu’il n’impactait pas suffisamment l’économie de l’UE, et ne profitait pas à la population locale du Sahara.

Au lendemain de cette décision, le Maroc avait sommé les bateaux de pêche européens, de quitter ses eaux territoriales dans les 24 heures. L’Espagne, principal bénéficiaire de cet accord avait exigé des pays de l’UE de lui accorder une compensation financière, en raison des pertes engendrées par l’annulation de l’accord de pêche.

Le protocole signé en juillet dernier, sera soumis au vote au niveau de la commission de la pêche du Parlement européen à Bruxelles le 27 novembre prochain, et en séance plénière en décembre prochain à Strasbourg, après son approbation par les Parlements marocain et européen.

La signature de cet accord, explique une source diplomatique marocaine à Bladi.net, signifie que l’UE reconnaît en quelque sorte que le Sahara et ses côtes sont des territoires marocains.

Ce serait l’Algérie qui aurait avorté le renouvellement de l’accord de pêche entre le Maroc et l’UE en 2012. Alger aurait payé des groupes de pression à Bruxelles, pour qu’ils défendent l’idée selon laquelle le Maroc pillait les ressources halieutiques du Sahara.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bruxelles - Union européenne - Algérie - Pêche - Sahara Marocain

Ces articles devraient vous intéresser :

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.