Maroc-Algérie : guerre du renseignement à Bruxelles

25 avril 2013 - 14h00 - Belgique - Ecrit par : J.L

Une guerre du renseignement se serait déclarée entre le Maroc et l’Algérie dans les arcanes des organisations et des structures de l’Union Européenne, révèle une source diplomatique de Bruxelles citée par le quotidien Al Massae. Les deux pays maghrébins s’appuieraient sur des groupes de pression agissant au sein de l’UE, pour faire adopter des décisions, ou avorter des projets.

Plus de 15.000 groupes de pression opèrent à Bruxelles, où ils s’activent à informer les députés européens sur les projets de décisions et accords discutés par le Parlement Européen et les autres structures de l’UE, en espérant obtenir leurs votes, explique la même source.

L’Algérie paye par exemple des journalistes travaillant au sein de l’UE, pour collecter des informations en rapport avec les projets intéressant le Maroc, afin de mobiliser les eurodéputés contre ces projets.

Le refus de l’union européenne de renouveler l’accord de pêche entre le Maroc et l’Europe en 2012, aurait ainsi été possible grâce aux groupes de pression travaillant pour l’Algérie. Certains députés européens estimaient que le Maroc "pillaient les ressources halieutiques du Sahara".

D’après un câble diplomatique diffusé en 2011 par WikiLeaks, le Département du Renseignement et de la Sécurité algérien (DRS), aurait pour principale mission de boycotter tous les efforts diplomatiques du Maroc, dans l’optique d’affaiblir le pays, d’entraver la normalisation des rapports entre les deux Etats voisins et de bloquer le processus de résolution du problème du Sahara.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bruxelles - Union européenne - Algérie - Pêche

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...