Pedro Sanchez au roi Mohammed VI : « Sebta et Melilla sont espagnoles »

8 juin 2022 - 16h00 - Ecrit par : A.S

Le président du gouvernement, Pedro Sanchez, a déclaré mercredi devant le Congrès que « la souveraineté espagnole sur Ceuta et Melilla ne fait aucun doute ». Il affirme en avoir parlé au roi Mohammed VI.

« Nous n’acceptons pas que Ceuta et Melilla soient qualifiées de villes occupées parce qu’elles sont des territoires espagnols, européens, internationalement reconnus […] Mais nous devons également comprendre que le Maroc mérite la même considération lorsque nous parlons des questions qui les concernent », a déclaré Pedro Sanchez, lors de sa comparution devant le Congrès pour rendre compte de la nouvelle relation avec le Maroc après le changement de position sur le Sahara.

Pedro Sanchez a ajouté que « la souveraineté espagnole sur Ceuta et Melilla ne fait aucun doute ». Deux mois après la signature de la déclaration commune le 7 avril à Rabat, laquelle a marqué le début de la nouvelle étape de la relation, basée sur la confiance et le respect mutuel, il a noté des avancées positives, même si beaucoup reste encore à faire. Grâce à cette déclaration, les relations entre les deux pays ont une base plus solide, a-t-il assuré.

Il affirme avoir expliqué au roi Mohamed VI que « la souveraineté espagnole sur Sebta et Melilla » font partie du territoire espagnol.

À lire : José Manuel Albares : « L’intégrité de Ceuta et Melilla est pleinement garantie »

Concernant la réouverture des frontières terrestres à Sebta et Melilla, il a souligné que la contrebande ne sera plus tolérée et qu’il revient aux opérateurs économiques espagnols et marocains de choisir la meilleure voie pour leurs transactions commerciales dans un cadre légal qui sera défini par les pouvoirs publics.

Le président du gouvernement espagnol a aussi expliqué que le changement de position de l’Espagne sur le Sahara est une décision qui ne va pas contre les intérêts du Sahara, mais qui contribue à la recherche d’une solution au conflit, acceptée par les parties et dans le cadre des Nations unies. Sanchez a rappelé que d’autres pays comme les États-Unis, la France ou l’Allemagne partagent la position de l’Espagne.

Tags : Ceuta (Sebta) - Melilla - Espagne - Autonomie Sahara

Aller plus loin

« Il n’y aura pas de douanes commerciales à Ceuta et Melilla »

Le directeur général des douanes marocaines, Nabil Lakhdar, a déclaré qu’« il n’y aura pas de douane commerciale » à Ceuta, ajoutant que « les passages frontaliers de Ceuta et Melilla...

L’entretien des frontières de Ceuta et Melilla coûtera très cher à l’Espagne

L’Espagne allouera 9,7 millions d’euros pour l’entretien complet des frontières de Ceuta et Melilla, tant en ce qui concerne les installations que les infrastructures, afin...

Ceuta et Melilla ne peuvent pas vivre sans le Maroc

Ceuta et Melilla « ne peuvent pas vivre en tournant le dos au Maroc », ont assuré jeudi Kissy Chandiramani (PP) et Dunia Almansouri (CPM), annonçant une métamorphose de la...

Le plan sécuritaire pour Ceuta et Melilla classé secret défense

Le gouvernement espagnol n’entend pas publier le plan sécuritaire pour Ceuta et Melilla prévu dans la nouvelle stratégie de sécurité nationale, approuvée en décembre dernier. Le...

Nous vous recommandons

Un Youtubeur marocain condamné à de la prison ferme

Le propriétaire de la chaîne YouTube « Sans frontières », Mohammed Enan, poursuivi pour diffusion d’images de personnes sans leur consentement et diffamation, a été condamné à deux ans de prison ferme par la Cour d’appel de...

Achraf Hakimi parle de Mazraoui, Ziyech, et du Mondial Qatar 2022

Achraf Hakimi s’exprime pour la première fois sur la mécontente entre Vahid Halilhodzic et certains joueurs marocains. Dans une interview accordée à la chaîne qatarie Al Kass, le Parisien a évoqué la réconciliation Halilhodzic-Mazraoui, les chances du Maroc à...

Sans douanes commerciales, Sebta et Melilla meurent à petit feu

La mise en place des douanes commerciales est l’une des principales conditions pour relancer l’économie de Sebta et Melilla et mettre fin à la contrebande aux frontières des deux villes avec le Maroc, après plus de deux ans de...

Un Marocain derrière un grand réseau de trafic de cocaïne en Espagne

La police espagnole, en collaboration avec les forces de sécurité portugaises, a démantelé lundi un réseau de narcotrafiquants qui voulait introduire en Espagne de la drogue en provenance du Maroc et dissimulée dans un bateau de pêche. En tout, 20...

Le Maroc se dirige-t-il vers un nouveau confinement ?

La saison estivale ainsi que l’allègement des mesures de restriction exposent le Maroc à une recrudescence des cas de contamination au Covid-19, particulièrement par ces temps de propagation du variant Delta, très contagieux. C’est ce que déclare Dr...

Comment l’Algérie a arraché Ismaël Bennacer au Maroc

L’Algérie et le Maroc se sont disputés pour avoir le joueur Ismael Bennacer. Ce dernier a choisi de porter le maillot des Verts au détriment de la sélection marocaine.

L’actrice Fatima Khair se lance en politique

L’actrice marocaine Fatima Khair fait son entrée dans le monde de la politique. Elle est candidate aux élections législatives sur la liste du Rassemblement National des Indépendants (RNI), environ deux mois après avoir adhéré au parti que dirige Aziz...

Le Maroc veut habilement « annexer » Ceuta et Melilla

Dans son rapport intitulé « Les revendications du Maroc sur Ceuta et Melilla du point de vue de la zone grise », l’Institut de sécurité et de culture, à travers l’Observatoire de Ceuta et Melilla, a décrit la stratégie mise en œuvre par le Maroc pour asseoir...

Maroc : perte totale de confiance des ménages

L’indice de confiance des ménages marocains (ICM) est au plus bas niveau depuis 2008, selon une enquête menée par le Haut-commissariat au plan (HCP).

Le coup de pouce du Prince Moulay Rachid à Gérard Darmon

Invité sur l’émission « La Face Katché » présentée sur Yahoo, l’acteur français Gérard Darmon a fait quelques révélations sur les raisons qui l’ont conduit à demander et à obtenir la nationalité marocaine.