Pegasus : la justice française examine la plainte du Maroc

6 décembre 2021 - 08h00 - Ecrit par : S.A

Le Maroc affiche sa détermination à porter plainte pour diffamation contre Amnesty International et les journaux qui l’ont accusé d’avoir utilisé le logiciel israélien Pegasus à des fins d’espionnage. Le tribunal de Paris va examiner ce lundi 6 décembre 2021 la recevabilité des poursuites.

Le tribunal de Paris doit examiner ce lundi 6 décembre 2021 la recevabilité des poursuites. L’avocat du Maroc, Olivier Baratelli, sera présent à l’audience pour plaider la recevabilité des plaintes contre le consortium d’investigation Forbidden Stories, l’ONG de défense des droits de l’Homme, Amnesty International et plusieurs organes de presse : Radio France, Le Monde, L’Humanité et le site Mediapart, rapporte Le Journal Du Dimanche.

À lire : Affaire Pegasus : la France va examiner les plaintes déposées par le Maroc

Lors d’une audience de procédure devant la 17ᵉ chambre correctionnelle en octobre dernier, le parquet avait annoncé qu’il allait requérir l’irrecevabilité des citations directes, en se fondant sur une jurisprudence récente de la Cour de cassation. Par le passé, le Maroc avait saisi la Cour, après plusieurs rejets de ses plaintes. En 2019, la Cour a jugé qu’un État ne pouvait pas engager de poursuites en diffamation publique, faute d’être un “particulier” au sens de la loi sur la liberté de la presse. « C’est un service de l’administration marocaine qui est visé et pas l’État, nous pouvons donc agir », souligne l’avocat du Maroc. « C’est la citation d’origine qui compte, et elle émane du Maroc, la plainte ne peut pas être recevable », réagit le défenseur du Monde, Christophe Bigot.

À lire : Pegasus : nouvelle plainte du Maroc à Paris

Fin juillet, les services de renseignement marocains avaient été accusés d’avoir ciblé des journalistes français du journal Le Monde, de France Télévisions, de France 24, de L’Humanité, leurs homologues marocains et algériens, des personnalités françaises, algériennes, des défenseurs de droit de l’Homme, en vue d’une possible infection de leur téléphone par le puissant logiciel espion Pegasus, fabriqué par la société israélienne NSO Group.

À lire : Des médias français portent plainte suite aux accusations d’espionnage contre le Maroc

Des accusations que Rabat avait rejetées. Jusqu’à présent, aucune preuve n’a été présenté ni à la justice ni à l’accusé. « Je n’ai reçu aucune offre de preuves de ceux qui nous ont mis en cause quand j’en ai fait la demande, comme le rend possible la loi, reprend Olivier Baratelli. Pourquoi ne m’a-t-on pas fourni, sans en indiquer la source, la liste des personnes ou institutions ciblées par l’espionnage  ? ». L’enquête ouverte par le parquet de Paris en juillet progresse lentement mais son client n’a pas été entendu alors qu’il s’est déclaré disponible pour répondre aux questions des magistrats.

Tags : Espionnage - Plainte - Paris - Israël

Aller plus loin

Affaire Pegasus : « Trop facile » d’accuser le Maroc

« C’est trop facile » d’accuser le Maroc d’être à l’origine de l’espionnage d’Emmanuel Macron et de plusieurs personnalités politiques françaises grâce au logiciel israélien Pegasus, a...

Affaire Pegasus : le Maroc rejette les accusations d’espionnage de journalistes

L’information selon laquelle un service de sécurité marocain aurait utilisé un logiciel-espion mis au point par une société israélienne pour viser une trentaine de journalistes est...

Affaire Pegasus : l’examen de la plainte du Maroc reporté

Le tribunal de Paris a décidé, lundi, de reporter l’audience sur la recevabilité des poursuites engagées par l’État marocain contre des ONG et médias français, ayant accusé le...

Pegasus : nouvelle plainte du Maroc à Paris

Le Maroc a décidé de porter plainte pour diffamation à Paris contre le journal français « L’humanité », l’un des 17 partenaires du consortium formé par Forbidden Stories, qui est à...

Nous vous recommandons

Nora Fatehi fait la pub de cuisine marocaine en Inde (vidéo)

Nora Fatehi était récemment l’invitée de la saison 2 de l’émission « Stars Vs Food », diffusée sur la chaine Discovery+. Au cours de l’émission, elle a prouvé qu’en plus de la danse et du chant, elle pouvait également réaliser des prouesses derrière les...

Priorité totale aux MRE à la frontière de Sebta

Le Maroc a donné vendredi la priorité totale aux Marocains d’Europe arrivant à la frontière de Sebta dans le cadre de l’Opération Marhaba, retardant l’accès au Maroc aux habitants de la ville autonome.

Covid-19 : le Maroc placé sur la liste rouge par la France

Le Maroc a été classé par la France sur la liste rouge des «   pays où le virus circule de façon assez active avec des variants préoccupants   ». Tout comme le Maroc, l’Algérie sera aussi sur cette liste, alors que la Tunisie y figurait déjà depuis un...

Quid du potentiel du gaz découvert au Maroc ?

Au fil des ans, le Maroc a découvert de nombreux gisements de gaz situés tout près de gazoducs et d’un important réseau d’unités industrielles au point de disposer d’un fort potentiel de gaz naturel.

Appel de personnalités à la pacification des relations entre le Maroc et l’Espagne

Un manifeste de réconciliation entre le Maroc et l’Espagne a été signé par 243 personnalités issues des deux pays. Elles dénoncent une détérioration des liens familiaux entre les deux peuples qui va au-delà du conflit diplomatique évoqué dans les instances...

Malaga : de nouveaux éléments sur l’enlèvement de Jamal, le MRE néerlandais

Les enquêteurs de la police de Marbella (Malaga) ont de nouveaux indices au sujet de l’enlèvement de Jamal Bouaouiouich, l’homme d’affaires néerlandais d’origine marocaine. Plus d’un an après l’incident, ils ont découvert que la voiture de la victime était...

Un réseau marocain de kidnappeurs démantelé à Malaga

Des agents de la police nationale ont arrêté à Malaga quatre hommes, dont trois Marocains, membres d’un groupe criminel, qui ont kidnappé un jeune homme et demandé une rançon à ses proches avant de le...

Maroc : des restaurants et hôtels fermés

Sur ordre de la wilaya de la région de Marrakech-Safi, un hôtel a été fermé pour avoir organisé une pool-party, 12 restaurants ont connu le même sort à Agadir. Ces établissements ont foulé aux pieds les mesures sanitaires édictées afin de freiner la...

La décision algérienne est « un message approprié au Maroc »

Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères revient sur la décision de son pays de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc. Il estime que c’était nécessaire que Alger envoie « un message approprié » à Rabat après « des actes hostiles...

Tanger : on en sait un plus sur le crash de l’avion transportant du cannabis

L’avion qui s’est écrasé à Tanger, le 30 novembre dernier est un ancien aéroplane transportant de la drogue vers l’Espagne. Après l’arrestation du conducteur, un pilote espagnol, une enquête est en cours pour identifier les instigateurs de ce réseau de trafic...