Maroc : le ministère reconnaît les « souffrances » des pèlerins marocains

26 août 2018 - 16h40 - Ecrit par : Bladi.net

Les vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrant les conditions parfois très difficiles des pèlerins marocains viennent de faire réagir le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Dans un communiqué, les autorités indiquent que « l’Etablissement des Moutawifs (Guides) des pèlerins des pays arabes a exprimé sa parfaite compréhension quant aux souffrances subies par les pèlerins marocains à Mina, Arafat et Mouzdalifa ».

Et d’ajouter que « suite à l’entretien téléphonique qu’a eu le ministre des Habous et des affaires islamiques avec le ministre saoudien du Haj et de la Omra, une réunion d’urgence s’est tenue à la Mecque vers 19H00 (heure locale) entre la délégation marocaine pour le Haj et l’Etablissement des Moutawifs des pèlerins des pays arabes au sein du siège de ce dernier, au cours de laquelle les deux parties ont passé en revue les dysfonctionnements qu’a connue la saison du Haj de cette année en ce qui concerne l’alimentation et le logement à Mina et le transport à Arafat ».

« L’Etablissement des Moutawifs des pèlerins des pays arabes a dit comprendre parfaitement les souffrances endurées par les pèlerins marocains tant à Mina, Arafat et Mouzdalifa », précise encore le communiqué selon lequel « les deux parties ont convenu d’établir un PV conjoint pour déterminer les responsabilités dans les dysfonctionnements enregistrés ».

Tags : Religion - Arabie saoudite - Ministère des Habous et des Affaires islamiques - Hajj

Nous vous recommandons

25 millions de dirhams de salaire pour Abderrazak Hamdallah

Quelques jours après avoir été viré d’Al Nassr, Abderrazak Hamdallah n’a pas eu de mal à retrouver un nouveau club. Celui qui ne veut plus porter le maillot de l’équipe nationale roule désormais pour Al Ittihad avec un très beau salaire à la...

Rumeurs sur la mauvaise qualité des bananes vendues au Maroc

Les Marocains n’ont rien à craindre des bananes importées actuellement en vente sur le marché. Celles-ci ne sont pas impropres à la consommation, affirme l’ONSSA.

La crise Maroc-Espagne a profité aux compagnies maritimes française et italienne

Deux compagnies maritimes, l’une française et l’autre italienne, ont bien tiré profit de la crise diplomatique entre Rabat et Madrid. La compagnie marseillaise La Méridionale a renforcé sa ligne avec Tanger Med, augmentant le flux de passagers et de...

Colère contre Royal Air Maroc

La Coordination des pilotes stagiaires Royal Air Maroc (CPS RAM) a décidé d’organiser un sit-in devant le siège du Groupe de la compagnie nationale demain jeudi 24 mars 2022 pour protester contre une décision prise à l’encontre des pilotes stagiaires...

Ligue 1 : Achraf Hakimi affole déjà les compteurs de but (Vidéo)

Achraf Hakimi démarre le championnat français en trombe. Le joueur marocain s’est offert un but à la 19ᵉ minute lors du match qui a opposé le Paris Saint-Germain à Troyes.

Le dirham recule face à l’euro

Sur le marché des changes, la paire DH/EUR affiche une baisse hebdomadaire de 0,34 % tandis que DH/USD est en hausse de 0,43 % la semaine dernière.

Casablanca : pris de remords, le suspect dans un meurtre se rend à la police

Pris d’un profond remords, un homme s’est rendu lundi dernier au commissariat de police de Moulay Rachid à Casablanca pour avouer le meurtre de son ex-petite amie portée disparue depuis plus de deux semaines. Le corps sans vie de cette dernière a été...

Les demandes de divorce explosent au Maroc

Au Maroc, les unions sont moins durables, car les séparations et les divorces ne se cessent de se multiplier. Quelles en sont les causes ?

Amine Harit s’attire les foudres des supporters de Bordeaux

Après la défaite des Girondins de Bordeaux contre l’Olympique de Marseille (OM) contre Bordeaux (0-1) vendredi en ligue des champions, l’international marocain Amine Harit s’est laissé prendre en photo avec Enock Kwateng de l’équipe adverse. Une photo qui...

Des enfants de personnalités arrêtés à Tétouan pour violation de l’état d’urgence

À Tétouan, les hauts responsables de la région attachent du prix à l’application de la loi sur les violations de l’état d’urgence sanitaire. Plusieurs fils de personnalités subissent la rigueur de la loi. Ceux-ci ont été déférés devant le parquet...