Des pesticides dans des pastèques : le Maroc sanctionne les responsables

30 juillet 2023 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le Maroc a suspendu les licences sanitaires et d’exportation des producteurs ayant exporté vers l’Espagne la semaine dernière des pastèques contenant des taux élevés de méthomyl, un pesticide interdit dans l’Union européenne (UE).

La semaine dernière, un lot de pastèques en provenance du Maroc avait été retiré du marché espagnol en raison de taux élevés de méthomyl. Les autorités marocaines viennent de prendre des mesures contre les responsables de l’exportation de ces pastèques, ont indiqué des sources de l’Office national de sécurité sanitaire (ONSSA) à EFE, précisant que les licences sanitaires et d’exportation des producteurs concernés ont été suspendues.

À lire : Des pesticides dans des pastèques marocaines exportées en Espagne

Dès la notification du Système d’alerte rapide communautaire pour l’alimentation humaine et animale (Rasff), signalant la forte présence du méthomyl dans des pastèques exportées vers l’Espagne, l’ONSSA a mené des enquêtes pour « retracer l’expédition et déterminer le circuit de commercialisation du pesticide », ce qui a conduit à la prise de sanctions contre les personnes impliquées dans l’exportation de ces pastèques.

À lire : Pastèques marocaines et pesticides : l’ONSSA s’explique

Un seul lot de pastèques marocaines est concerné par l’alerte, assurent les mêmes sources, rappelant que le Maroc n’a eu que cinq notifications Rasff sur ses fruits et légumes sur un total de 497 alertes émises par ce système sur les légumes et fruits importés de toutes les régions du monde en Europe. Les agriculteurs espagnols, pour leur part, dénoncent cette entrée de pastèques marocaines contenant un taux élevé de pesticide, appelant les autorités communautaires à prendre leurs responsabilités.

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Exportations - Office national de sécurité sanitaire et des produits alimentaires (ONSSA)

Aller plus loin

Pour contrer l’invasion des pastèques marocaines, l’Espagne met en avant les pesticides

Les agriculteurs espagnols demandent à l’Union européenne (UE) d’exiger le respect des normes communautaires concernant l’utilisation des pesticides par les pays tiers dont le...

Pesticides : les fruits et légumes marocains moins rejetés dans l’UE

Les fruits et légumes marocains sont les moins retirés du marché de l’UE pour leur teneur en pesticides non autorisés ou pour avoir dépassé les limites maximales de résidus...

Pastèques marocaines et pesticides : l’ONSSA s’explique

L’Office national de la sécurité sanitaire et alimentaire (ONSSA) s’explique sur la notification de l’Espagne sur la détection de résidus de méthomyl, un pesticide non autorisé,...

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Espagne mène la vie dure aux MRE

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui prévoient de retourner dans leurs pays de résidence après avoir passé les vacances d’été au Maroc se voient interdits de transporter certains produits.

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

L’automobile, pilier des exportations marocaines

Le secteur automobile continue de booster les exportations marocaines, avec des ventes atteignant déjà 57 milliards de dirhams lors des cinq premiers mois de cette année.

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Engrais : l’Europe mise sur le Maroc

Face à la flambée des prix des matières premières liée à la crise à la guerre en Ukraine, l’Europe envisage d’augmenter ses importations d’engrais au Maroc. 40 % des importations européennes de phosphate provenaient du royaume.

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.