Pour contrer l’invasion des pastèques marocaines, l’Espagne met en avant les pesticides

27 juillet 2023 - 10h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Les agriculteurs espagnols demandent à l’Union européenne (UE) d’exiger le respect des normes communautaires concernant l’utilisation des pesticides par les pays tiers dont le Maroc. Un appel lancé suite au récent retrait du marché espagnol d’un lot de pastèques marocaines contenant des taux élevés de méthomyl, un pesticide non autorisé dans l’UE.

Les agriculteurs espagnols demandent depuis des années que les normes phytosanitaires exigées par l’UE soient également imposées aux produits en provenance de pays tiers dont le Maroc. « L’UE exige une série de mesures phytosanitaires des agriculteurs communautaires qu’elle n’exige pas des pays tiers », dénonce à El Debate Pepe Barea, un agriculteur de Benaguacil (Valence) qui a délaissé la culture de la pastèque pour celle des agrumes.

À lire : Des pesticides dans des pastèques marocaines exportées en Espagne

Les agriculteurs espagnols sont préoccupés « par la santé des consommateurs », a-t-il ajouté, appelant l’UE à « imposer les mêmes conditions aux produits qui viennent de l’extérieur ». « Nous faisons cette réclamation depuis de nombreuses années, mais l’UE nous dit qu’elle ne peut être stricte avec ces pays car, ils ont besoin d’aide, et c’est quelque chose que nous ne comprenons pas… », regrette Barea.

À lire : Pastèques marocaines et pesticides : l’ONSSA s’explique

Andrés Góngora, responsable de l’association des organisations d’agriculteurs et d’éleveurs (COAG), a souligné pour sa part que la récente alerte sanitaire concernant les pastèques marocaines vient confirmer leurs craintes. Au-delà du retrait des produits, il demande aux autorités espagnoles et communautaires de mettre en place un « régime de sanctions » contre ces entreprises qui inondent les marchés de « produits de très mauvaise qualité ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Agriculture

Aller plus loin

Des concombres marocains à forte présence de pesticides détruits au Portugal

Les autorités portugaises ont autorisé la destruction de concombres importés du Maroc contenant une forte présence de résidus du pesticide Oxamyl.

Pastèque : Le Maroc domine le marché européen, l’Espagne à la traîne

Alors que les exportations de pastèques du Maroc vers l’UE ont doublé au cours des cinq dernières années, celles de l’Espagne ont chuté de près de 20 %. En ce début de campagne...

Espagne : de fausses accusations sur des produits marocains

La Coordinadtion des organisations paysannes et d’élevage d’Andalousie (COAG-A), par la voix de son secrétaire général, Miguel López, a dénoncé vendredi « l’hypocrisie » de...

La pastèque marocaine « inonde » l’Espagne

Les importations espagnoles de pastèques marocaines ont atteint 78,76 millions de kilos au cours de la campagne en cours, soit une augmentation de 643 % par rapport à la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Tomate : le Maroc dépasse l’Espagne en Europe

Pour la première fois, le Maroc se hisse au rang de premier fournisseur de tomates sur le marché européen, devançant ainsi l’Espagne. Un pur hasard ? non, le Maroc prend peu à peu la place de premier fournisseur pour l’Europe.

L’Union Européenne brise le tabou des droits humains au Maroc

Le Parlement Européen tiendra la semaine prochaine une séance plénière pour discuter des droits humains au Maroc, une première en 25 ans. Cette décision a été prise suite au scandale de corruption « MoroccoGate » qui a touché l’institution européenne,...

Maroc : les agriculteurs rattrapés par l’impôt

Au Maroc, les petits agriculteurs exploitants agricoles exonérés d’impôts réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions de dirhams, doivent désormais remplir une déclaration de revenus, a récemment rappelé la Direction générale des impôts (DGI).

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».