Recherche

Une petite bonne de 10 ans maltraitée et abusée

© Copyright : DR

1er décembre 2007 - 00h19 - Société - Par: L.A

Ramenée depuis Sidi Slimane par l’un de ses parents pour être bonne au sein de son foyer à Nador, la petite Chaymaâ Zriouel (10 ans) se trouve déjà depuis le 22 octobre à l’hôpital Hassani de Nador dans un état grave.

Elle a été admise pendant trois jours au service de réanimation, avant de passer au service de chirurgie pour enfants où elle est actuellement alitée. La raison de ce long séjour à l’hôpital : violence, brutalité et abus sexuel dont elle a fait l’objet de la part de son parent (cousin du côté paternel) et sa femme.

Selon l’Association du Rif pour les droits humains (ARDH) qui suit de près cette affaire, la victime qui travaillait contre une rémunération mensuelle, avait cessé de contacter sa mère par téléphone, le couple ne répondait plus aux appels téléphoniques.

Dans une déclaration faite en guise de témoignage adressée à l’ARDH, la petite fille a subi divers sévices et de multiples pratiques de maltraitance de la part de ses deux « bourreaux ».

A un certain moment, son lot quotidien était constitué de coups assénés par la femme de son cousin qui procédait également à la brûlure de plusieurs parties sensibles de son corps avec des outils ménagers ou des cigarettes. Le mis en cause n’hésitait pas, selon le témoignage de la victime, à abuser de la fillette, en absence de sa femme, actes certifiés par l’hôpital provincial.

Son sadisme ne se contentait pas de ces actes odieux, puisqu’il obligeait la victime à fumer. Tout cela a entraîné un traumatisme grave, ce qui a poussé l’ARDH à interpeller le procureur du Roi près le tribunal de première instance à Nador, à soumettre la petite enfant aux soins d’un psychiatre spécialisé, surtout que lors de son séjour, la victime a été négligée des services de l’hôpital Hassani de Nador.

Libération - Nouri Zyad

Mots clés: Nador , Pauvreté

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact