Piraterie maritime : exercice conjoint entre les États-Unis et le Maroc

29 août 2023 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

L’ambassade des États-Unis au Maroc a annoncé le 26 août l’arrivée au port d’Agadir du navire USS « Paul Ignatius » (DDG 117) pour participer, aux côtés de la frégate marocaine « Sultan Moulay Ismail », à l’exercice naval Atlas Handshak (23-1).

Le navire « Paul Ignatus » est l’un des quatre navires affectés à la base navale américaine de Rota (Cadix) depuis juin 2022. Il va participer, aux côtés de la frégate « Sultan Moulay Ismail » (F-613) de la Marine royale marocaine, à l’exercice Atlas Handshak qui vise à améliorer l’interopérabilité entre les marines américaine et marocaine en matière de guerre aéronavale et anti-sous-marine, de soutien logistique combiné et de lutte contre la piraterie maritime.

À lire : La Marine royale marocaine en exercice sur un patrouilleur espagnol

Deux autres navires américains de la classe Arleigh Burke participeront à cet exercice. Côté marocain, la frégate marocaine moderne SIGMA 9812, conçue par la firme néerlandaise Damen, et qui réalise les mêmes missions que le « Paul Ignatus » américain, participera à ces manœuvres, de même qu’un hélicoptère AS565 Panther de la marine marocaine et des F-16 et avions de combat F-5 de l’armée de l’air marocaine.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Marine Royale Marocaine - Exercices militaires

Aller plus loin

African Lion 2023 : Les armées marocaines et américaines se préparent à Agadir

Une centaine d’officiers et de sous-officiers marocains et d’autres pays ont suivi une série de formations préparatoires au sein du complexe de l’État-major de la Zone Sud à...

La Marine royale marocaine en exercice sur un patrouilleur espagnol

Des membres de l’Unité spéciale d’intervention de la Marine royale marocaine ont simulé l’assaut du navire espagnol Audaz lors des manœuvres américaines Flintlock qui se sont...

Piraterie maritime : les marines espagnole et marocaine affûtent leurs techniques

La frégate « Santa María » de la Marine espagnole a effectué une série d’exercices de lutte contre le terrorisme avec le navire « Sultan Moulay Ismail » de la Marine royale...

Les États-Unis renforcent la base navale de Rota en Espagne, à 100 km du Maroc

Le président des États-Unis, Joe Biden, et le président du gouvernement, Pedro Sánchez, ont convenu mardi de renforcer la présence américaine sur la base navale de Rota (Cadix),...

Ces articles devraient vous intéresser :