Homosexualité : le PJD demande l’interdiction du film « Le Bleu du caftan » au Maroc

18 juin 2023 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le Parti justice et développement (PJD) dénonce la projection du film « Le Bleu du Caftan », centré sur l’homosexualité, dans les salles de cinémas au Maroc, car contraire aux « valeurs religieuses, nationales et morales du peuple musulman marocain ».

« Le Secrétariat Général dénonce l’autorisation d’un film qui promeut l’homosexualité à être projeté dans les cinémas marocains, en violation grave des valeurs religieuses, nationales et morales du peuple musulman marocain », a indiqué le parti islamiste dans un communiqué publié vendredi.

La réalisatrice du film, Maryam Touzani, son mari et producteur du film, Nabil Ayouch, ainsi que diverses personnalités dont le conseiller principal du roi Mohammed VI, Andre Azoulay, ont pris part à l’avant-première du film qui s’est déroulée le 4 juin au Cinéma Atlas à Rabat.

À lire : Le Conseil supérieur des oulémas dénonce et rejette le film « Sayidat Al Jannah »

Le « Bleu du caftan » aborde l’homosexualité, un sujet à controverse dans le royaume. Il raconte l’histoire d’Halim, marié à Mina, mais qui finit par révéler son homosexualité après le recrutement d’un jeune apprenti nommé Youssef dans la boutique de caftans traditionnels du couple, située dans la vieille médina de Salé.

« Le Bleu du caftan » a déjà remporté plusieurs prix internationaux, dont le Prix International des Critiques à la 75ᵉ édition du Festival de Cannes. Le PJD demande aux autorités marocaines d’interdire sa projection, se fondant sur la législation de mai 2015 qui avait été citée pour interdire la projection du film « Much Loved » d’Ayouch.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Cinéma - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Homosexualité Maroc - Vidéos - Islam

Aller plus loin

Le Maroc s’inquiète de « l’influence croissante des homosexuels »

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice et secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), s’est exprimé une fois de plus sur l’homosexualité. Au Maroc, les...

Le film « Zanka contact » interdit de diffusion au Maroc

Le Maroc vient d’interdire la diffusion « au niveau national et international » du film « Zanka contact » du réalisateur marocain Ismael El Iraki, à cause d’une musique de la...

Maroc : une série télévisée accusée de faire l’apologie de l’homosexualité

La série « 2 wjoh » (deux visages) aborde-t-elle l’homosexualité ? C’est en tout cas ce que semblent dénoncer de nombreux internautes sur les réseaux sociaux après la diffusion...

Le Conseil supérieur des oulémas dénonce et rejette le film « Sayidat Al Jannah »

Pour « falsification flagrante de l’histoire de l’Islam », le Conseil supérieur des oulémas condamne et rejette fermement le contenu du film « Sayidat Al Jannah » (La Dame du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici la date de l’Aid Al Mawlid Annabaoui

Le mois de Rabie-I 1445 de l’hégire débutera le dimanche 17 septembre 2023 et Aïd Al Mawlid Annabaoui célébré le jeudi 28 septembre, a annoncé le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Gladiator 2 en tournage au Maroc dévoile son casting

Le casting de Gladiator 2 qui sera bientôt en tournage à Ouarzazate, au Maroc et dont la sortie est prévue le 22 novembre 2024, vient d’être dévoilé.

Quand débute le ramadan au Maroc ?

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques va annoncer courant la semaine prochaine, la date de l’observation du croissant lunaire au Maroc, prévue le dimanche 29 Chaabane 1445 H après le coucher du soleil, correspondant au 10 mars 2024. Ainsi,...

Maroc : ils paient les dettes des plus pauvres

De jeunes Marocains, influenceurs, artistes et personnalités sont à l’origine d’une initiative visant à soutenir les familles dans le besoin en cette période de ramadan, mais aussi à les aider à éponger leurs dettes.

« Deux hommes ou deux femmes ne peuvent pas décider de passer leur vie ensemble au Maroc »

Dans son film Le bleu du caftan, la cinéaste marocaine Maryam Touzani aborde plusieurs sujets notamment l’homosexualité au Maroc, où les homosexuels vivent souvent cachés, dans la peur d’être découverts, et parfois dans la honte.

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Jamel Debbouze lance "Terminal", 25 ans après "H"

L’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze retrouve son confrère Ramzy Bedia dans le cadre d’un nouveau projet pour Canal+. Le duo est connu pour son rôle dans la série à succès H (1998-2002).

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...