Le Conseil supérieur des oulémas dénonce et rejette le film « Sayidat Al Jannah »

12 juin 2022 - 13h20 - Ecrit par : A.S

Pour « falsification flagrante de l’histoire de l’Islam », le Conseil supérieur des oulémas condamne et rejette fermement le contenu du film « Sayidat Al Jannah » (La Dame du paradis), et met en garde contre sa projection au Maroc.

Dans un communiqué rendu public samedi, le Conseil supérieur des oulémas dit avoir pris connaissance du contenu global du film produit récemment sous le titre « Sayidat Al Jannah » (La Dame du paradis) et a relevé certaines incohérences pour lesquelles ce film ne saurait être projeté dans les salles de cinéma au Maroc.

À lire :Le nouveau rôle de Nisrine Erradi fait scandale

Dans un premier temps, le Conseil a souligné que « la personne qui a écrit le film appartient à un courant chiite. Il a été déchu de sa nationalité koweïtienne pour ses idées extrémistes », et que le film en lui-même « constitue une falsification flagrante des faits », contient un acte odieux qui ne peut « nullement être accepté par les musulmans et les musulmanes à savoir l’incarnation du Prophète ».

À lire :Une scène d’un film diffusé sur Netflix met en colère les musulmans

Selon le Conseil, le film a osé présenter une image tronquée de Fatima Zahra, fille du prophète, en racontant des mensonges et en relevant des faits contraires à l’esprit de la religion et de la réalité de l’histoire. En dehors de Fatima Zahra, le film « Sayidat Al Jannah » est également une suite de calomnies à l’encontre de Sidna Abou bakr. « Ceux qui sont derrière ce film cherchent la célébrité et le sensationnel, la promotion de leur production, et la réalisation du plus grand nombre de spectateurs, en portant atteinte aux sentiments des musulmans et en attisant les sensibilités religieuses »,indique-t-on.

À lire :Voilà pourquoi le film exodus a été interdit au Maroc

Pour toutes ces considérations, le Conseil supérieur des oulémas condamne fermement le contenu de ce film et souligne que toute « falsification des faits, qui porte atteinte à l’Islam et aux musulmans, est rejetée par tous les peuples, parce qu’elle ne sert pas leurs intérêts supérieurs entre les nations, particulièrement en ces temps ». C’est la raison pour laquelle, le Conseil invite les autorités compétentes à prendre toutes les mesures nécessaires à ce sujet.

Tags : Cinéma - Islam - Religion

Aller plus loin

Interdit au Maroc, le film Much Loved cartonne en Tunisie (vidéo)

La Tunisie est le seul pays maghrébin à avoir programmé le film Much Loved, de Nabil Ayouch. Projeté hier aux Journées cinématographiques de Carthage, l’engouement était tel qu’il...

Voilà pourquoi le film exodus a été interdit au Maroc

Bénéficiant d’une forte campagne de promotion au Maroc, le film Exodus : Dieux et rois de Ridley Scott, a finalement été interdit au Maroc. Voici pourquoi...

Royaume-Uni : annulation des projections d’un film britannique sur le prophète Mohammad

Au Royaume-Uni, la diffusion d’un film sur le prophète Mohammad a provoqué des manifestations de musulmans devant les salles de cinéma. Une chaîne britannique a dû annuler les...

Le nouveau rôle de Nisrine Erradi fait scandale

Nisrine Erradi est à l’affiche d’une nouvelle production saoudienne, qui lève le voile sur le «  mariage mysiar  ». Elle y incarne le rôle d’une jeune femme libérée qui accepte...

Nous vous recommandons

L’un des plus beaux aéroports au monde est … marocain

Conde Nast Traveler, une référence mondiale des loisirs et des voyages basée à New York, place l’aéroport Marrakech-Menara septième dans le classement des meilleurs aéroports du monde.

Najat Kaanache « Pour mes clients, je suis Marocaine. Pour les Marocains, je suis une étrangère »

Najat Kaanache, la cheffe basco-marocaine vient d’annoncer l’ouverture à l’automne, de Ziryab, son premier restaurant en Espagne, plus précisément à Séville. Elle donnera également des cours de cuisine andalouse à l’École supérieure d’hôtellerie de...

Ruée des touristes israéliens vers le Maroc

De nombreux touristes israéliens rallient ou s’apprêtent à rejoindre le Maroc pour y célébrer la Mimouna, une fête populaire célébrée depuis de nombreux siècles dans le royaume.

Royal Air Maroc intègre officiellement Oneworld

Royal Air Maroc a annoncé lundi qu’elle fait désormais partie du prestigieux réseau Oneworld, qui regroupe les principales compagnies aériennes du monde connues pour leurs services et prestations de...

Royal Air Maroc renforce ses vols vers la Russie

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé de renforcer ses vols vers la Russie, afin de permettre aux Russes de venir au Maroc, l’un des pays n’ayant pas fermé son ciel au pays de Vladimir Poutine ou interdit le séjour de ses...

Arrestation d’Alexandre Benalla et sa femme

Les enquêteurs de la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE) de la PJ parisienne ont interpellé, ce mardi 14 décembre, l’ancien proche collaborateur du président français, Emmanuel Macron, Alexandre Benalla et son épouse, à leur domicile...

Allemagne : réaction du consulat du Maroc suite à l’incinération d’un Marocain

Le consulat général du Maroc à Francfort réagit à l’incinération du corps du Marocain Amar Kichouh en fustigeant la démarche des autorités allemandes qui « contrevient aux règles d’usage dans un cas pareil...

Casablanca s’attaque aux espèces nuisibles

Casablanca veut en finir avec les rats et oiseaux. Dans ce sens, Casa Baia a lancé un appel d’offres pour sélectionner une entreprise dont la mission sera notamment de proposer un plan d’action pour lutter contre les espèces...

Pour venir au Maroc, le pass vaccinal n’est pas obligatoire pour les enfants

Le gouvernement a décidé d’exempter de pass vaccinal les enfants de 6 à 18 ans venus de l’étranger. Toutefois, un test PCR sera exigé pour entrer sur le territoire national.

Quand les vacances de la Première ministre française à Marrakech créaient polémique

La Première ministre fraîchement nommée Élisabeth Borne, ex-ministre de la Transition écologique et solidaire s’était retrouvée au cœur d’une polémique en 2019 pour être partie en vacances à Marrakech à un moment où la France faisait face à un contexte social...