Le Conseil supérieur des oulémas dénonce et rejette le film « Sayidat Al Jannah »

12 juin 2022 - 13h20 - Culture - Ecrit par : G.A

Pour « falsification flagrante de l’histoire de l’Islam », le Conseil supérieur des oulémas condamne et rejette fermement le contenu du film « Sayidat Al Jannah » (La Dame du paradis), et met en garde contre sa projection au Maroc.

Dans un communiqué rendu public samedi, le Conseil supérieur des oulémas dit avoir pris connaissance du contenu global du film produit récemment sous le titre « Sayidat Al Jannah » (La Dame du paradis) et a relevé certaines incohérences pour lesquelles ce film ne saurait être projeté dans les salles de cinéma au Maroc.

À lire :Le nouveau rôle de Nisrine Erradi fait scandale

Dans un premier temps, le Conseil a souligné que « la personne qui a écrit le film appartient à un courant chiite. Il a été déchu de sa nationalité koweïtienne pour ses idées extrémistes », et que le film en lui-même « constitue une falsification flagrante des faits », contient un acte odieux qui ne peut « nullement être accepté par les musulmans et les musulmanes à savoir l’incarnation du Prophète ».

À lire :Une scène d’un film diffusé sur Netflix met en colère les musulmans

Selon le Conseil, le film a osé présenter une image tronquée de Fatima Zahra, fille du prophète, en racontant des mensonges et en relevant des faits contraires à l’esprit de la religion et de la réalité de l’histoire. En dehors de Fatima Zahra, le film « Sayidat Al Jannah » est également une suite de calomnies à l’encontre de Sidna Abou bakr. « Ceux qui sont derrière ce film cherchent la célébrité et le sensationnel, la promotion de leur production, et la réalisation du plus grand nombre de spectateurs, en portant atteinte aux sentiments des musulmans et en attisant les sensibilités religieuses »,indique-t-on.

À lire :Voilà pourquoi le film exodus a été interdit au Maroc

Pour toutes ces considérations, le Conseil supérieur des oulémas condamne fermement le contenu de ce film et souligne que toute « falsification des faits, qui porte atteinte à l’Islam et aux musulmans, est rejetée par tous les peuples, parce qu’elle ne sert pas leurs intérêts supérieurs entre les nations, particulièrement en ces temps ». C’est la raison pour laquelle, le Conseil invite les autorités compétentes à prendre toutes les mesures nécessaires à ce sujet.

Sujets associés : Cinéma - Religion - Islam

Aller plus loin

Le film « Zanka contact » interdit de diffusion au Maroc

Le Maroc vient d’interdire la diffusion « au niveau national et international » du film « Zanka contact » du réalisateur marocain Ismael El Iraki, à cause d’une musique de la...

Homosexualité : le PJD demande l’interdiction du film « Le Bleu du caftan » au Maroc

Le Parti justice et développement (PJD) dénonce la projection du film « Le Bleu du Caftan », centré sur l’homosexualité, dans les salles de cinémas au Maroc, car contraire aux «...

Interdit au Maroc, le film Much Loved cartonne en Tunisie (vidéo)

La Tunisie est le seul pays maghrébin à avoir programmé le film Much Loved, de Nabil Ayouch. Projeté hier aux Journées cinématographiques de Carthage, l’engouement était tel...

Le film « The Lady Of Heaven » censuré au Maroc

Encore un film interdit de projection au Maroc. Il s’agit du film « The Lady Of Heaven » dont la demande de projection dans les salles de cinéma a été rejetée par le Centre...

Ces articles devraient vous intéresser :

La date de l’Aïd al Fitr au Maroc connue

L’observation de la nouvelle lune du mois de Chaoual 2023/1444 commencera ce jeudi 20 avril 2023, mais il semble que la plupart des pays arabes ne pourront pas observer le croissant à l’œil nu. C’est du moins ce que prévoit Hassan Talibi, astronome et...

Gad Elmaleh : à combien s’élève sa fortune ?

Gad Elmaleh, 52 ans, est un humoriste et acteur maroco-canadien, actif depuis plus de 25 ans. Il est surtout connu en France pour ses spectacles de stand-up. À combien s’élève la fortune de l’ex-compagnon de Charlotte Casiraghi ?

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

Du nouveau sur le film Gladiator 2 tourné en partie au Maroc

Après une suspension due à la grève des acteurs de cinéma d’Hollywood, le tournage du film américano-britannique Gladiator à Malte reprend bientôt. Une partie du film a été déjà tournée à Ouarzazate, au Maroc.

Adil El Arbi et Bilall Fallah ont tenté de « pirater » Batgirl, leur propre film

Les réalisateurs belgo-marocains Adil El Arbi et Bilall Fallah racontent avoir tenté de pirater « Batgirl », leur propre film, lorsqu’ils ont appris que le studio Warner a annulé sa sortie.

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Zakat Al Fitr : voici le montant à payer en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer la date du début du ramadan en France, qui commence le 10 mars 2024. Il vient également de donner le montant de la Zakat Al Fitr que devront payer les musulmans en France.

Saïd Taghmaoui rejoint le casting de « The Family Plan »

L’acteur français d’origine marocaine Saïd Taghmaoui jouera l’un des principaux rôles dans le film « The Family Plan », une comédie d’action produite par Apple TV.

Des milliers de Marocains privés d’IPTV

Des milliers de Marocains amateurs de films, de séries et de télévision par Internet (IPTV) ont été récemment touchés par une action des forces de l’ordre européennes. Europol et le Service néerlandais d’informations et d’enquêtes fiscales (FIOD) ont...