Recherche

Ramadan : la police marocaine surprend un jeune ivoirien

© Copyright : DR

21 avril 2021 - 18h00 - Société - Par: S.A

À Casablanca, des éléments de la police ont surpris un étudiant ivoirien en l’invitant à rompre le jeûne avec eux. Le jeune homme salue « le visage de la coopération Sud-Sud, l’acceptation de l’autre dans ses différences ».

Alors que Yves Christian M’Pouet, ancien étudiant ivoirien de l’École des Hautes Études commerciales (HEC Maroc) se rendait dans une pharmacie, il a entendu : « Viens, mon frère ». « Un petit coup d’œil de l’autre côté de la route, et je remarque qu’un policier venait de m’appeler », raconte-t-il dans un post publié sur Linkedin.

« Alors je traverse la route, préparant mes documents administratifs en cas de contrôle », poursuit-il. Mais il sera surpris de constater qu’il n’y avait aucun contrôle, ni avertissement concernant le couvre-feu imposé afin de freiner la propagation du coronavirus dans le royaume. Les policiers l’ont simplement invité à rompre le jeûne avec eux. « Surpris, je refuse poliment, mais il insiste et ses collègues d’à côté me préparent déjà une place. Le reste, vous savez… Thé, beignets, dattes, quiche, etc. »

Le jeune homme se dit heureux d’avoir vécu ce moment avec les policiers. « Je les ai remerciés du fond du cœur… et je suis reparti en souriant », ajoute Yves. « C’est aussi le visage de la coopération Sud-Sud, l’acceptation de l’autre dans ses différences, pas de racisme et surtout la promotion du vivre ensemble », a-t-il souligné, souhaitant « bon Ramadan à tout le peuple marocain et à tous les musulmans du monde entier ».

Mots clés: Ramadan 2021 , Côte d’Ivoire , Casablanca , Police marocaine

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact