Un nouveau ramadan sous restrictions sanitaires

12 avril 2021 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Tout comme l’année dernière, les musulmans s’apprêtent à passer le mois de ramadan sous restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19. Ces restrictions sont plus strictes dans certains pays, mais allégées dans d’autres pays en raison de leur situation épidémiologique.

Le coronavirus va, une fois de plus, perturber le mois de ramadan qui commence ce mardi 13 avril 2021 et s’achèvera le 13 mai, date qui marquera l’Aïd el-Fitr. Les musulmans vont ainsi vivre ce mois sacré en famille. Les restrictions sanitaires obligent. Pas de retrouvailles dans les cafés, de grands dîners d’iftar avec les proches, de festivals dans les rues. En d’autres termes, pas de rassemblements familiaux et religieux au moment de la rupture du jeûne. Des interdictions qui rompent avec les pratiques traditionnelles. De nombreux pays comme le Liban, la Tunisie, le Maroc ont déjà durci les mesures de restrictions.

Au Maroc, le gouvernement a instauré un couvre-feu pendant le ramadan. Les déplacements nocturnes à l’échelle nationale de 20H00 à 06H00, sauf pour les cas exceptionnels, sont interdits à partir du 13 avril. Les prières de tarawih n’auront pas lieu dans les mosquées. En Tunisie, le couvre-feu est maintenu à 22 h. Le Liban impose un couvre-feu à 19 h. Les tentes d’iftar et les banquets traditionnels sont interdits. Toutefois, les mosquées sont autorisées à accueillir les fidèles, à 30 % de leur capacité. Il faut au préalable s’inscrire via une plateforme avant d’y avoir accès.

Aux Émirats arabes unis, les restrictions sont les mêmes. « Pour la santé et la sécurité de la société, nous conseillons à tous d’éviter les rassemblements en soirée pendant le ramadan, de limiter les visites familiales et d’éviter de distribuer et d’échanger des repas entre les foyers et les familles », a tweeté l’Autorité nationale de gestion de crises, d’urgences et des catastrophes (NCEMA). En Égypte, les fidèles peuvent participer aux prières dans les mosquées ou les suivre à la télévision. En revanche, les cours et les séminaires, habituellement organisés dans les mosquées, sont suspendus.

En Arabie saoudite, les deux repas essentiels du ramadan, l’iftar et le sohoor sont interdits à l’intérieur des lieux de culte. Seules les personnes vaccinées contre le Covid-19 seront autorisées à effectuer la omra ou les prières dans la Grande mosquée de La Mecque dès le début du ramadan. En France, le Conseil français du culte musulman (CFCM) présidé par Mohammed Moussaoui a appelé les fidèles musulmans à vivre ce mois de ramadan dans le respect strict des mesures sanitaires édictées par les autorités françaises pour freiner la propagation du coronavirus et ses variants.

Sujets associés : Religion - Ramadan 2024 - Mohammed Moussaoui - Islam

Aller plus loin

Ramadan : les Marocains vont jeûner plus que les Saoudiens

Le mois de ramadan commence demain mercredi 14 avril au Maroc. La durée de la journée de jeûne sera plus longue pour les Marocains que pour les Saoudiens qui ont débuté le mois...

Les traditions du Ramadan au Maroc exposées par un média égyptien

Le mois sacré du ramadan constitue pour les Marocains, un véritable tremplin pour valoriser ses coutumes et traditions ancestrales. Cette période pleine de symbole est...

Un ramadan pas comme les autres

Le ramadan a débuté ce mardi 13 avril dans certains pays comme la France, la Syrie, l’Égypte mais va commencer dans d’autres comme le Maroc demain 14 avril. Comme l’année...

Ramadan : la police marocaine surprend un jeune ivoirien

À Casablanca, des éléments de la police ont surpris un étudiant ivoirien en l’invitant à rompre le jeûne avec eux. Le jeune homme salue « le visage de la coopération Sud-Sud,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Le Maroc a changé d’heure cette nuit

Le Maroc est repassé cette nuit à l’heure GMT, conformément aux dispositions du décret 2.18.855 du 26 octobre 2018 relatif à l’heure légale et à l’arrêté du Chef de gouvernement du 06 mars 2023, dans le cadre du mois sacré de Ramadan.

Voici la date de l’Aïd al-Adha 2023 au Maroc

Les calculs astronomiques indiquent que la fête de l’Aïd al-Adha 2023 sera célébrée au Maroc cet été. Quelle date retenir ?

Le geste de Sofyan Amrabat qui a surpris les supporters de la Fiorentina

Lors du match entre son club à l’Inter Milan remporté par les Florentins (1-0), l’international marocain Sofyan Amrabat a eu un geste qui a surpris les supporters.

Un lycée français au Maroc accusé d’intolérance religieuse

Le lycée Lyautey est au cœur d’une polémique après que plusieurs médias marocains ont publié qu’une employée de l’établissement aurait été empêchée d’y accomplir la prière. La direction du centre éducatif dément cette rumeur qu’elle juge « inconcevable ».

Voici la date de la nouvelle année musulmane (Fatih Moharram)

Le 1ᵉʳ Moharram, marquant le début de la nouvelle année de l’hégire 1444, sera célébré le 30 juillet prochain au Maroc, d’après les calculs astronomiques. La date officielle sera annoncée dans quelques jours par le ministère des Habous.

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Aid Al Fitr au Maroc : vendredi ou samedi ?

Même si les calculs astronomiques tendent à définir la date de l’ Aïd Al fitr samedi 22 avril 2023 au Maroc, l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses marocaines.