Le Maroc renforce les contrôles durant le ramadan

13 avril 2021 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

L’Office national de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) est en mode vigilance. Bien avant le début du mois de ramadan, tous ses services de contrôle ont été déployés dans tout le royaume pour s’assurer de la conformité des produits alimentaires proposés à la consommation sur le marché national.

L’Office, a indiqué à la MAP, son directeur du contrôle des produits alimentaires, Abdelghani Azzi, met plus de rigueur dans le contrôle des produits alimentaires importés au niveau des postes d’inspection frontaliers où ne passent désormais que les produits conformes aux exigences réglementaires en vigueur au royaume, notamment les produits laitiers, les viandes, les produits de la pêche, les dattes, les fromages, les jus et le miel…, autant de produits de grande consommation durant le mois sacré.

Sont également ciblés, les établissements agro-alimentaires autorisés/agréés (plus de 8600), où l’office est très regardant sur le respect des exigences requises en matière d’agrément/autorisation, notamment par le contrôle des 5 M (Milieu, Matière, Moyen, Méthode, Main – d’œuvre), ainsi que, ajoute Azzi, la traçabilité et l’autocontrôle mis en place par les opérateurs pour vérifier la qualité des produits proposés aux consommateurs.

Rigoureux dans le travail, les inspecteurs vont jusqu’à faire des prélèvements d’échantillons de produits alimentaires préparés et de matières premières pour des analyses. En cas de non-conformité dûment constatée et attestée par un PV, les sanctions sont immédiates et peuvent aller de la suspension au retrait d’agrément/autorisation. Toute contestation d’infraction est punie de la saisie puis de la destruction des produits et des PV sont dressés contre les contrevenants. Des commissions mixtes locales, présidées par les autorités provinciales, en mission de contrôle dans les points de vente et des lieux de restauration sont actives sur le terrain et autorisées à saisir les produits non conformes ou de qualité douteuse.

Outre la répression, les commissions sont également en mission de sensibilisation des opérateurs au respect des exigences sanitaires pour une meilleure protection du consommateur. À celui-ci, il est conseillé d’éviter tout produit dont l’étiquetage n’est pas en langue arabe et exposé à la vente dans des conditions impropres (non-respect de la chaîne du froid, la proximité à des sources de pollution et de contamination…) ainsi que les produits ne présentant pas le numéro d’agrément/autorisation de l’ONSSA ou importé. Le consommateur est aussi mis en garde contre les produits préemballés préparés dans des établissements non agréés/autorisés ou des points de vente ne répondant pas aux exigences requises sur le plan sanitaire.

Pour rappel, l’ONSSA est en charge de l’application de la politique gouvernementale en matière de sécurité sanitaire des végétaux, des animaux et des produits alimentaires, depuis les matières premières jusqu’au consommateur final, y compris les denrées destinées à l’alimentation des animaux.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ramadan 2024 - Alimentation - Alerte

Aller plus loin

Pas de ramadan au Maroc pour les Marocains de Corse

Alors qu’ils pensaient pouvoir rentrer au Maroc passer le mois du ramadan en famille, les Marocains de Corse devront, pour la deuxième année consécutive, se contenter de rester...

Ramadan : la police marocaine surprend un jeune ivoirien

À Casablanca, des éléments de la police ont surpris un étudiant ivoirien en l’invitant à rompre le jeûne avec eux. Le jeune homme salue « le visage de la coopération Sud-Sud,...

Durant le ramadan, les Marocains dépensent plus et travaillent moins

Alors que les Marocains réduisent de près du quart leur masse horaire de travail au cours du mois de Ramadan, leur dépense de consommation, quelle que soit la classe sociale,...

Maroc : retrait de sardines en conserve impropres à la consommation

Des boulettes de sardine produites le 22 octobre 2018 par la Société "Aveiro" Maroc qui ne répondent pas aux normes sur le plan sanitaire, ont été retirées de la vente selon...

Ces articles devraient vous intéresser :

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

Ramadan 2024 au Maroc : voici le montant de la Zakat

Le Conseil supérieur des Oulémas a fixé, il y a quelques jours, le montant minimum de la Zakat Al Fitr au titre de l’année 2024/1445.

Maroc : les sites pour adultes cartonnent pendant le ramadan

Les Marocains sont friands des sites pour adultes pendant ce mois de ramadan. À quel moment visitent-ils ces sites ?

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Ramadan 2023 au Maroc : voici les horaires des administrations

En raison du mois de Ramadan qui démarre dans quelques jours, les horaires de travail dans les administrations, les établissements publics et les collectivités territoriales seront modifiés.

Offense au roi Mohammed VI, Medi 1 TV s’explique

La direction de la chaîne Medi 1 TV s’est expliquée sur « une erreur de frappe » qui s’est glissée dans la bande de texte de l’émission « Ramdan m’3ana », diffusée dimanche avant la rupture du jeûne.

Ramadan : Un mois de spiritualité… et de bagarres ?

Le Ramadan, mois sacré pour les musulmans, est synonyme de spiritualité et de partage. Mais au Maroc, il prend également une tournure plus sombre avec l’apparition d’un phénomène bien connu : la “Tramdena”. Ce terme désigne l’irritabilité et...

Ramadan et heure d’été : le mécontentement des Marocains grandit

Les Marocains continuent d’exprimer leur opposition au changement d’heure pendant le mois sacré de Ramadan, estimant qu’il affecte la santé et le moral. Ils appellent à un retour à l’heure GMT qui selon eux est l’heure normale.

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.