19 Marocains arrêtés par le Front Polisario

19 juillet 2017 - 12h40 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

Le Front Polisario vient d’annoncer l’arrestation de 19 Marocains accusés de trafic de drogue, indiquent des sources au sein de la « République Arabe Sahraouie Démocratique » (RASD) citées par le journal espagnol El Pais.

L’arrestation s’est produite dans la « zone libérée » de Agchan Labiad, précisent ces sources qui font savoir également que les Marocains sont actuellement détenus dans un lieu pour l’instant tenu secret « en attente d’être jugés ». C’est la première fois que le Front Polisario arrête des civils marocains.

« Ces trafiquants font partie d’un réseau dédié au transport de haschich depuis le Rif jusqu’à l’Egypte », soutiennent ces sources, ajoutant qu’un véhicule de type 4x4 a été saisi lors de l’opération alors qu’un autre a réussi à prendre la fuite « au delà des frontières sahraouies ». Le Polisario n’hésite pas à accuser les autorités marocaines de soutenir les « bandes criminelles organisées et les réseaux terroristes », avertissant sur « les conséquences négatives sur la paix et la stabilité de la région ».

Le 12 juillet dernier, le Polisario affirme avoir saisi un véhicule immatriculé au Maroc avec à son bord 2,1 tonnes de drogue. « Les trafiquants ont réussi à prendre la fuite à bord d’un autre véhicule de soutien et nous avons saisi la marchandise ainsi que le véhicule », expliquent des sources au journal.

Le journal espagnol fait le parallèle entre cette arrestation et l’affaire de Gdem Izik actuellement jugée au tribunal dans laquelle 24 activistes sahraouis sont jugés pour avoir tués 11 policiers Marocains en 2010.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Polisario - Trafic - Haschich - République Arabe Sahraouie démocratique (RASD)

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.