Recherche

Prisonniers libérés : "marketing politique" du Polisario

© Copyright : DR

12 février 2003 - 14h08 - Maroc

La libération de 100 prisonniers de guerre marocains par le Front Polisario est une opération de "marketing politique" et de "chantage cynique", estime mercredi Le Matin, un journal marocain proche du gouvernement.

Le Front Polisario, qui lutte pour l’indépendance du Sahara avec le soutien de l’Algérie, a annoncé mardi avoir libéré 100 prisonniers marocains à l’occasion de l’Aïd el-Kébir.

Selon Rabat, plus de 1.100 soldats marocains, faits prisonniers lors d’affrontements militaires au Sahara dans les années 1975-1980, sont encore retenus dans les camps du Polisario dans la région de Tindouf (sud-ouest algérien).

"Marketing politique et chantage cynique", affirme à la Une Le Matin en dénonçant la libération de prisonniers marocains "au compte-gouttes, de manière si parcimonieuse et sournoise qu’il piétine et mutile leur honneur".

Les Marocains auraient pu "se réjouir et se consoler à défaut de voir nos compatriotes élargis une fois pour toutes et d’un seul tenant", écrit le journal.

"Mais la morale nous impose de crier gare et de dénoncer cette scandaleuse pratique antihumanitaire du Polisario", ajoute Le Matin qui dénonce le maintien en détention de 1.162 soldats marocains "sur le sol d’un Etat membre de l’Union du Maghreb arabe (Uma)", en allusion à l’Algérie.

"C’est la plus longue et la plus illégitime détention militaire de l’histoire", affirme Le Matin qui cite un "haut responsable marocain".

Les 100 prisoniers libérés seront rapatriés au Maroc avec l’aide La Croix Rouge espagnole et du Comité International de la Croix Rouge (CICR), selon le Polisario.

Aucune réaction officielle marocaine n’a été diffusée à Rabat après l’annonce de cette libération.

AFP

Mots clés: Séquestrés , Polisario , Sahara Marocain , Prison

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact