Les producteurs de cannabis au Maroc exploités à des fins électorales

18 juin 2014 - 17h56 - Ecrit par : Fouad Boumnadel

Des rifains membres de l’association amazighe « Sanhaja Rif » font appel au Palais et au ministère de l’Intérieur pour mettre fin à l’exploitation, par les partis politiques, de la misère des producteurs de cannabis à des fins électorales.

Charif Aderdak, président de l’association, a affirmé dans une déclaration à "Alyaoum24" que "Sanhaja Rif" demande à ce que le département de Mohamed Hassad interdise les rassemblements partisans dans les zones de culture du cannabis, notamment ceux organisés par les formations politiques du Parti Authenticité et Modernité (PAM) et l’Istiqlal.

Faire la chasse aux voix des électeurs serait la principale motivation de ces deux partis "qui peuvent user de tous les moyens pour obtenir leur part du gâteau électoral", martèle Aderdak.

Et d’ajouter que l’Istiqlal et le PAM seraient entrain "d’exploiter les agriculteurs dans la course électorale, en leur faisant des promesses illusoires, dont, à titre d’exemple, une amnistie générale qui bénéficierait à tous les producteurs de cannabis poursuivis par la justice".

Ces producteurs naïfs et pourchassés par les gendarmes et les officiers des eaux et forêts dans les montagnes du Rif, depuis des années pour certains, s’accrocheront, eux et leurs familles, au premier venu qui leur promettra la liberté. La légalisation de la culture du cannabis sera la cerise sur le gâteau.

Pourtant, les faits montrent, selon Aderdak, que l’Istiqlal, qui dirige plusieurs communes dans cette région, n’a apporté aucun changement positif au quotidien amer des producteurs de cannabis, dont certains sont en fuite et séparés de leurs familles. Pire, les poursuites judiciaires se seraient même amplifiées durant ces dernières années.

Au Maroc, plus de 40.000 agriculteurs seraient, aujourd’hui, poursuivis pour culture de cannabis. Le projet de loi relatif à la légalisation de cette culture fait encore l’objet d’un débat houleux au parlement.

Tags : Drogues - Agriculture - Istiqlal - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Ministère de l’Intérieur Maroc - Mohamed Hassad

Nous vous recommandons

Hachim Mastour n’a plus de club

L’international marocain Hachim Mastour est libre. Il vient de résilier son contrat, selon l’annonce faite par le club italien Reggina 1914. Le joueur âgé de 23 ans est donc libre de tout contrat et espère trouver un autre club assez...

Maroc : vague d’indignations contre un cas de maltraitance animale

Une vidéo d’un cas de maltraitance d’animaux montrant une jeune fille qui a encouragé son chien à tuer un chaton, suscite l’indignation des internautes marocains. Ces derniers ont réclamé des poursuites...

Pourquoi les Marocaines sont interdites de séjour dans les hôtels ?

Malgré l’inexistence d’une loi, les femmes marocaines seules sont toujours interdites de séjour dans les hôtels du royaume. Le député de l’USFP, Moulay Mehdi Al Fatmi, appelle le gouvernement à mettre fin à cette pratique...

Gaz au Maroc : résultats « extrêmement encourageants » à Lixus

La société britannique, Chariot Oil & Gas a annoncé que le nouveau réservoir de gaz naturel découvert dans le puits d’Anchois au large de Larache est d’excellente qualité.

Le frère de l’imam Iquioussen impliqué dans une altercation à Denain

Ahmed, policier de profession et frère de l’imam Hassan Iquioussen actuellement sous le coup d’une procédure d’expulsion vers le Maroc, est impliqué dans une altercation avec deux femmes à Denain. Une enquête est en cours pour élucider cette...

Quelle est l’évolution des prix à Tanger ?

À fin octobre dernier, l’indice des prix à la consommation (IPC) a connu à Tanger, une hausse de 0,4 % par rapport au mois précédent.

La plus belle femme d’Espagne est Marocaine (vidéo)

Le mannequin basque d’origine marocaine, Sarah Loinaz, est depuis samedi 16 octobre, la Miss Univers Espagne 2021. Teresa Calleja Palazuelo, cousine de la duchesse de Huéscar, et Carmen Serrano ont été respectivement élues première et deuxième...

Marouane Chamakh : « je veux coacher et entraîner »

Même s’il n’a pas connu une carrière professionnelle immense à la taille de son talent, Marouane Chamakh entend mettre son expérience au service des plus jeunes. L’ex-international marocain est revenu sur ce projet lors de son passage au centre...

Le Maroc va acheter le système de défense électronique « Alinet » israélien

Le Maroc veut acquérir le système de guerre électronique « Alinet » auprès de la société internationale israélienne Elbit. Il permettra de collecter les renseignements des signaux radar et de déterminer les fréquences des systèmes de défense...

Au Maroc, la rage tue encore

La rage tue encore au Maroc. Malgré toutes les mesures prises pour éliminer le risque rabique, cette infection mortelle continue de sévir, se désolent les spécialistes qui appellent à un plan d’élimination totale d’ici...