Recherche

Une colère royale derrière derrière le changement de la « capitale africaine de la culture »

© Copyright : DR

25 janvier 2020 - 10h40 - Culture

La ville de Marrakech ne sera plus la « capitale africaine de la culture ». La décision, qualifiée d’incompréhensible par les organisateurs des festivités, a été prise après un coup de colère du roi Mohammed VI.

La seule explication fournie par les autorités marocaines, pour expliquer le changement de ville, est que Rabat a des « infrastructures plus adaptées » à la taille des festivités marquant l’événement panafricain « Capitales africaines de la culture ». Le lancement des festivités de Marrakech 2020, qui devaient débuter le 31 janvier 2020 par une grande cavalcade de rue, est reportée à une date indéterminée, car « à Rabat, rien n’est prêt », selon un responsable qui requiert l’anonymat, cité par francetvinfo.

« Une décision incompréhensible », a commenté le président honoraire du comité « Marrakech 2020 », le peintre marocain, Mahi Binebine, sur sa page Facebook. L’artiste avait participé mi-janvier, à Paris, à la présentation officielle de l’événement par l’organisation panafricaine Cités et Gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLU Afrique), à l’origine du projet. Le comité d’organisation affilié au CGLU Afrique, a reçu le 20 janvier, une lettre officielle demandant de délocaliser l’événement attribué à Marrakech, il y a environ deux ans, selon cette source.

Mais que s’est-il passé ? Pourquoi le roi a-t-il piqué une colère au point de provoquer la délocalisation de cet événement ? Selon la presse marocaine, après une visite sur des grands chantiers en cours à Marrakech, Mohammed VI avait été mécontent du retard dans l’exécution des travaux qui, pour lui, reste un obstacle à bien d’événements prévus dans la ville ocre.

La municipalité, prenant la balle au bond, a ensuite annoncé au comité son désistement au profit de Rabat, la capitale administrative, désignée par le roi Mohammed VI comme « capitale culturelle du pays » il y a plusieurs années, selon la même source.

« Capitales africaines de la culture » est un événement triennal qui vise à inscrire la culture au centre des politiques de développement des villes sur le continent africain. Rabat passera le témoin à Kigali en 2023.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact