Recherche

Rabat et Alger évoquent la "complémentarité" de leurs économies

© Copyright : DR

7 février 2003 - 12h27 - Monde

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelaziz Belkhadem, a indiqué jeudi que la "complémentarité" entre les économies du Maroc et de l’Algérie a été évoquée lors de son entretien à Rabat avec le Premier ministre marocain, Driss Jettou.

Le chef de la diplomatie algérienne, qui a entamé jeudi une visite de travail de deux jours dans le royaume à l’invitation de son homologue Mohamed Benaïssa, a ajouté devant la presse qu’il a trouvé chez ses "frères marocains" une "ferme détermination de fonder des relations de confiance et d’amitié entre les deux pays". Le ministre doit rencontrer le roi Mohammed VI vendredi à Marrakech (sud).

La question de l’ouverture des frontières terrestres entre le Maroc et l’Algérie, fermées en 1994, a été également évoquée lors des entretiens avec le chef du gouvernement marocain, a précisé M. Belkadem.

A propos de l’Union du Maghreb arabe (UMA), une instance régionale largement paralysée par la mésentente maroco-algérienne, le ministre algérien a dit avoir relevé chez les responsables marocains "un souci de la redynamiser" afin de "mieux exploiter les potentialités que recèle chaque pays maghrébin".

A son arrivée jeudi à Rabat, le chef de la diplomatie algérien a indiqué qu’une rencontre entre le roi Mohammed VI et le président Abdelaziz Bouteflika sera organisée "très prochainement".

Les relations entre le Maroc et l’Algérie sont marquées par le profond différend qui les oppose au sujet du Sahara, une ancienne colonie espagnole annexée par Rabat en 1975 dont le front Polisario revendique l’indépendance, avec le soutien d’Alger.

Le chef de la diplomatie algérienne avait indiqué dans la matinée qu’il traiterait de la question du Sahara, lors de cette visite, "si les amis marocains l’évoquent".

AFP

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact