Recherche

Ramadan : Attention aux coquillages sans étiquette

© Copyright : DR

10 mai 2019 - 14h40 - Société

Les analyses effectuées par l’Institut National de Recherche Halieutique (INRH) ont détecté la présence de biotoxines marines dans les coquillages de la zone de Ras Kebdana- Nador. Les responsables du secteur en interdisent la consommation et la vente.

Les résultats des analyses effectuées ont conduit le département de pêche maritime à interdire la récolte et la commercialisation des fruits de mer dans la région de Nador- Saidia jusqu’à épuration du milieu halieutique.

Le ministère de l’Agriculture prévient ainsi les consommateurs de tout achat de coquillages dans les circuits non organisés, et recommendent de s’approvisionner auprès des marchés officiels. Seuls les produits conditionnés et portant les étiquettes d’identification sanitaire peuvent être consommés en toute sécurité.

Dans un communiqué, le ministère de tutelle attire l’attention des consommateurs sur les risques liés à la santé, et indique que « les coquillages colportés ou vendus en vrac ne présentent aucune garantie de salubrité et constituent un danger pour la santé publique ».

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact