Une femme apparaissant dans le reportage sur la prostitution à Marrakech réclame justice (vidéo)

20 mai 2017 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

L’une des femmes apparaissant dans le reportage sur la prostitution à Marrakech diffusé le mois dernier sur une chaîne italienne réclame aujourd’hui justice car, dit-elle, elle a tout perdu.

Le documentaire était consacré à la prostitution de mineures à Marrakech. Qui dit prostitution dit appât du gain et c’est ce qui a poussé une tatoueuse au henné à proposer ses services pour trouver des jeunes filles.

Après la diffusion du reportage, elle a été reconnue par les voisins qui ne lui adressent plus la parole aujourd’hui. Ses enfants font face à des moqueries à l’école et son mari a demandé le divorce.

Regrettant d’avoir participé "contre son plein gré" à ce reportage, elle demande justice.

Sujets associés : Marrakech - Prostitution Maroc - Vidéos

Aller plus loin

Suisse : une Marocaine risque l’expulsion pour prostitution et incitation à la débauche

Une Marocaine résidant en Suisse est menacée d’expulsion pour prostitution et incitation à la débauche. Cette mère avait pris sous son aile une Suissesse, qu’elle aurait incité...

Ceuta : une Marocaine accusée « injustement » de vol, réclame justice

Une Marocaine, employée domestique sans contrat à Ceuta, a été acquittée en 2019 après avoir été injustement accusée par son employeur de vol de bijoux d’une valeur de 60 000...

Reportage : un journaliste se voit proposer des "prostituées de 10 ans" à Marrakech

Encore un reportage sur la prostitution au Maroc. Cette fois-ci c’est une chaîne italienne qui s’est rendue à Marrakech pour son reportage sur la prostitution des mineurs.

Des arrestations après la diffusion du reportage sur la prostitution de mineurs à Marrakech

Une semaine après la diffusion d’un reportage choc sur la prostitution des mineurs à Marrakech, plusieurs personnes ont déjà été arrêtées.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.