Espagne : des Marocains arrêtés pour trafic de papiers d’identité

24 janvier 2021 - 22h00 - Ecrit par : A.P

La police espagnole a démantelé un réseau basé à Salamanque, et spécialisé dans la fraude et la falsification de documents au profit des candidats marocains à l’immigration clandestine.

Le réseau, installé à Salamanque, a fait fortune en fournissant de faux papiers aux immigrants d’origine marocaine. La prestation était facturée entre 250 et 400 euros par document. Les candidats à l’immigration se servaient ensuite de ces faux documents ainsi établis pour obtenir divers documents officiels délivrés par l’administration publique comme les permis de séjour.

Au cours de l’enquête, il a été constaté au bureau de l’immigration à Salamanque, qu’un nombre inhabituel de procédures administratives avait été lancé par des ressortissants marocains qui présentaient tous, curieusement, des certificats d’enregistrement à domicile délivrés par la même propriété.

Selon des sources policières, la majorité de ceux qui ont bénéficié des services du réseau « n’ont même pas l’intention de résider en Espagne ». Ainsi, dès qu’ils arrivent à obtenir, par exemple, une aide financière, ils retournent dans leur pays d’origine, tout en continuant à percevoir l’aide.

En tout, onze personnes ont été arrêtées par la police, en grande majorité des Marocains. Ils seront présentés prochainement au tribunal d’instruction de Salamanque.

Tags : Espagne - Trafic - Arrestation

Aller plus loin

France : un Marocain à plusieurs identités condamné pour faux papiers

Le tribunal de Poitiers a condamné Kamel, un jeune marocain de 36 ans détenant plusieurs identités, à 27 mois de prison et au remboursement d’environ 32 000 € indûment perçus pour...

Nous vous recommandons

L’Algérie ne veut plus d’avions marocains dans son espace aérien

Près d’un mois après la rupture de ses relations diplomatiques avec le Maroc, l’Algérie a décidé de « fermer immédiatement » son espace aérien aux avions marocains civils et militaires et à ceux ayant un numéro d’immatriculation marocain, dès ce mercredi 22...

Pourquoi les Marocaines sont interdites de séjour dans les hôtels ?

Malgré l’inexistence d’une loi, les femmes marocaines seules sont toujours interdites de séjour dans les hôtels du royaume. Le député de l’USFP, Moulay Mehdi Al Fatmi, appelle le gouvernement à mettre fin à cette pratique...

Tanger Med écrase le port d’Algésiras

Le port de Tanger Med conforte sa position de leader dans le trafic de conteneurs en Méditerranée, au détriment d’Algésiras. En 2021, le port marocain a géré un total de 7 173 870 conteneurs EVP, contre 5 771 221 en 2020, soit une augmentation de 24...

De nouveaux vols de rapatriement par Royal Air Maroc

Suite à la décision marocaine relative à la suspension de toutes liaisons aériennes pendant 15 jours à partir de lundi 29 novembre 2021 à 23h59, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a programmé des vols spéciaux entre le 7 et le 10 décembre 2021, au...

Des hackers marocains font tomber un site officiel algérien

Le groupe marocain de hackers dénommé « MoroccoHack Team » aurait orchestré une cyberattaque contre le site du ministère algérien des Finances.

Gazoduc Maghreb-Europe : non au « chantage inacceptable » de l’Algérie

Des députés italiens ont dénoncé « le chantage inacceptable » de l’Algérie qui a décidé de ne pas renouveler le gazoduc Maghreb-Europe (GME) traversant le Maroc, arrivé à expiration le 31 octobre dernier.

Le dirham baisse un peu face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,14 % face au dollar américain et s’est déprécié de 0,12 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 30 décembre 2021 et le 5 janvier 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Expulsion de l’imam Mohamed Toujgani : un signal au Maroc ?

Le retrait du permis de séjour de Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek, et par ailleurs d’origine marocaine, serait un signal au Maroc. La Belgique avait entre-temps dénoncé l’ingérence et l’espionnage marocain dans le cadre...

Maroc : la construction de l’usine flottante de gaz liquéfié sera confiée à un groupe chinois

Le géant chinois du BTP, China Communications Construction Co (CCCC), est en passe d’être sélectionné pour réaliser les travaux de construction d’une unité flottante de regazéification au Maroc.

Visas français : les transporteurs marocains en colère

La France refuse toujours d’accorder des visas aux transporteurs internationaux marocains prenant ainsi en otage les exportations marocaines. L’Association marocaine des Exportateurs (ASMEX) tire la sonnette d’alarme et appelle les autorités marocaines...