Deux Marocains arrêtés pour trafic de migrants à Melilla

23 août 2021 - 18h50 - Espagne - Ecrit par : P. A

La police espagnole a arrêté deux Marocains pour avoir fait entrer illégalement par la mer des migrants à Melilla. Ils seront poursuivis pour violation des droits des étrangers.

Les deux mis en cause ont été arrêtés après une opération menée par l’Unité de lutte contre l’immigration clandestine et les faux papiers (UCRIF) sur certains bateaux dont celui des deux Marocains soupçonnés de se livrer au trafic de migrants, indique un porte-parole de la préfecture de police cité par Europa Press.

À lire : Almeria : arrestation de plusieurs Marocains actifs dans le trafic de migrants

Les agents ont procédé à l’arrestation de tous les membres de l’équipage du bateau et les ont transférés au poste de police. Après les enquêtes, un autre membre du réseau a été aussi appréhendé. Il était chargé de recruter un pilote et de coordonner l’opération depuis le sol, ajoute la même source.

Les deux Marocains percevaient auprès de chaque voyageur clandestin la somme de 2 000 euros pour le service. Ils ont été mis à la disposition du tribunal de première instance de Melilla.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Melilla - Arrestation

Aller plus loin

Espagne : deux Marocains poursuivis pour trafic de mineurs

Un homme et une femme d’origine marocaine, l’un traducteur et l’autre cuisinière dans un centre de mineurs à Oviedo (nord de l’Espagne), ont été arrêtés par la police pour...

Ceuta : six personnes dont une Marocaine arrêtées pour trafic de migrants

La Garde civile a arrêté à Ceuta et Malaga six personnes, dont une Marocaine, accusées de trafic de migrants marocains vers l’Espagne via le détroit de Gibraltar. Elles seront...

Espagne : trois Marocains condamnés pour trafic de migrants

Le tribunal supérieur de justice d’Andalousie (TSJA) a confirmé la condamnation de trois Marocains (deux hommes et une femme), à huit ans de prison pour trafic de migrants vers...

Maroc : affrontements en migrants et forces de l’ordre

Une nouvelle tentative de prise d’assaut de la clôture métallique de Melilla a été déjouée par les autorités de Nador qui ont procédé à l’arrestation de 25 migrants dans la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.