Recherche

Résidents marocains à l’étranger : renforcer la coopération maroco-espagnole

© Copyright : DR

21 janvier 2004 - 18h11 - Marocains du monde - Par:

Mme Nouzha Chekrouni, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, chargé des résidents marocains à l’étranger, est, actuellement, en visite de travail en Espagne.

Une visite qui répond à la préoccupation du Maroc de rester à l’écoute de sa communauté installée à l’étranger en établissant un échange mutuel et d’améliorer le mieux possible ses conditions de vie. C’est donc dans le cadre de sa démarche de proximité, déjà entamée l’année dernière dans différentes villes d’Europe, que Mme Chekrouni poursuit son initiative d’aller à la rencontre des résidents marocains à l’étranger.

Au cours de ses trois premières séances de travail tenues à Séville avec le président du gouvernement d’Andalousie, le délégué du gouvernement central d’Andalousie et le directeur général des Affaires européennes et de la coopération étrangère, l’intérêt des entretiens a été focalisé sur les moyens de renforcer la coopération bilatérale et de trouver des solutions adéquates aux problèmes dont souffre la communauté marocaine établie en Andalousie.

Mme Chekrouni a particulièrement souligné la nécessité de veiller au droit des résidents marocains à un logement décent, où les principes d’hygiène sont donc respectés, et de leur faciliter les procédures d’obtention des documents administratifs.

L’éducation, la culture et l’enseignement de nos émigrés ont été, également, évoqués dans le cadre des ces entretiens bilatéraux en vue d’instaurer des projets de coopération susceptibles promouvoir ces secteurs particulièrement sensibles.

Mme Chekrouni a soulevé, par ailleurs, le problème des agressions dont fait l’objet la communauté marocaine en appelant les responsables espagnols à y remédier. En effet, l’urgence de mettre un terme à ce problème s’impose d’elle-même, puisque l’insécurité que font régner les actes racistes constitue un obstacle à l’intégration des émigrés, quelle que soit leur nationalité, et crée en même temps une fracture sociale. Or, le Maroc aspire dans sa stratégie nationale à ce que la communauté marocaine établie à l’étranger soit parfaitement intégrée et qu’elle puisse assumer à la fois sa citoyenneté dans son pays d’accueil et d’origine.

La visite de Mme Chekrouni en Espagne, qui a démarré le 14 courant et se poursuivra jusqu’au vendredi prochain, a été marquée par une escale dans les ports de Nador et Almeria, deux points essentiels du transit annuel de nos émigrés.

A Almeria, la ministre a examiné les moyens d’améliorer les services offerts à la communauté marocaine au niveau du port et tenu une séance de travail avec les représentants de l’association de résidents marocains relevant de la même ville en vue de répondre à leurs besoins dans la mesure du possible.

Libération

Mots clés: Espagne , Nouzha Chekrouni , Immigration

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact