En 14 ans, la richesse du Maroc a doublé

16 novembre 2017 - 12h40 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Entre 1999 et 2013, la richesse globale du Maroc a plus que doublé, passant de 5.904 milliards de dirhams à 12.833 milliards en 2013, indique une étude qui vient d’être publiée par le Conseil économique social et environnemental (CESE) et Bank Al-Maghrib.

Selon les auteurs de cette étude, la part moyenne du Capital immatériel du Maroc dans la richesse globale du pays est estimée en moyenne à 73% entre 1999 et 2013, alors que l’Epargne nette ajustée (ENA) se situe en moyenne à 17,4% du PNB, ce qui confirme que le Royaume est sur « un sentier de croissance durable ».

Toutefois, cette situation n’est pas soutenable à long terme étant donné que celle-ci est en constante baisse depuis 2006, passant de 24,1% à 14,8% en 2013.

Concernant la pauvreté, elle a baissé en 14 ans de 15,3% à 4,3% de la population tandis que le taux d’analphabétisme est passé de 48% à 32%, avec la quasi généralisation de l’enseignement primaire, la réduction de moitié du déficit en logements, l’accès quasi généralisé des populations rurales à l’eau potable et à l’électricité et du désenclavement de plus de trois millions d’habitants dans le milieu rural.

Malgré toutes ces avancées, le Maroc fait face à un certain nombre de défis, notamment le chômage des jeunes, les inégalités sociales et régionales et la confiance.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Alphabétisation - Capital immatériel

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va investir de plus de 13,4 MMDH dans le chemin de fer

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a prévu un investissement de plus de 13,4 milliards de DH durant la période 2023-2025.

Cannabis : des entreprises étrangères attendent leur autorisation au Maroc

Suite à l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis, plusieurs investisseurs étrangers manifestent leur intérêt pour investir dans ce domaine au Maroc. Plus d’une dizaine d’entre eux attendent leurs autorisations, selon le député...

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Le Maroc veut augmenter la part d’investissements des MRE

Au Maroc, la part d’investissement privé provenant des Marocains du monde reste faible. Seulement 10 % des transferts des MRE y sont consacrés. Un dispositif incitatif se met en place pour mieux mobiliser les investissements de cette communauté.

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Tournages de films au Maroc : chiffre d’affaires record pour le CCM en 2022

Très sollicité pour les tournages étrangers, le Maroc devrait renouer avec les bénéfices cette année. De nombreuses productions annulées en raison de la crise sanitaire et des mesures restrictives, sont de retour, selon le centre cinématographique...

Le Maroc facilite la vie aux investisseurs

À compter de l’année prochaine, le nombre de documents requis pour le traitement des dossiers d’investissement au Maroc sera réduit de près de la moitié.

L’huile de table Afia rachetée par le Marocain Nourredine Zine

« Savola Morocco SA », fabricant de la marque d’huile de table Afia et filiale du groupe saoudien éponyme, fait désormais partie du portefeuille du marocain Zine Capital Invest SA. Par cette acquisition soumise à l’obtention de l’autorisation du...

Maroc : voici les priorités du fonds Mohammed VI pour l’investissement

Pour réussir sa mission, le directeur général du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, Mohamed Benchaâboun, a défini ses priorités et son mode de fonctionnement, qui ont été dévoilés lors de son premier Conseil d’administration.

Investissement privé au Maroc : la banque mondiale sonne l’alarme

L’investissement privé est en chute libre au Maroc. C’est du moins ce que révèle la banque mondiale dans son nouveau rapport de suivi de l’économie marocaine.