Colère contre Royal Air Maroc

23 mars 2022 - 12h00 - Economie - Ecrit par : S.A

La Coordination des pilotes stagiaires Royal Air Maroc (CPS RAM) a décidé d’organiser un sit-in devant le siège du Groupe de la compagnie nationale demain jeudi 24 mars 2022 pour protester contre une décision prise à l’encontre des pilotes stagiaires incapables de restituer les sommes versées par RAM pour les former à Toulouse.

Royal Air Maroc (RAM) risque d’être secouée par une nouvelle crise. Les pilotes stagiaires qu’elle a décidé de sanctionner par voie judiciaire à cause de leur incapacité à restituer les sommes qu’elle a versées pour leur formation à Toulouse vont observer jeudi un sit-in devant le siège de la compagnie à partir de 9 h. Ces pilotes ont été affectés par la crise sanitaire liée au Covid-19. Leur bourse et leur couverture sociale ont été gelées pour une période d’environ deux ans. « Devant cette conjoncture, la direction de la compagnie nationale s’est dédouanée de ses responsabilités contractuelles qui le lient avec ses pilotes », fait savoir la CPS RAM dans un communiqué.

À lire : Les pilotes perdent définitivement leur combat contre Royal Air Maroc

Les pilotes stagiaires avaient contracté des prêts (d’un montant de 1,6 million de dirhams (MDH), remboursable sur 10 ans) pour leur formation, et la compagnie nationale aérienne s’était portée garante. Les choses ne se passent pas comme prévu. RAM a intenté une action en justice pour dissoudre le parrainage à cause du refus ou de l’incapacité de ces pilotes à rembourser les crédits. La compagnie veut entrer en possession des fonds versés aux banques en leur nom. Avec le sit-in qui sera organisé, il est fort probable que les deux parties se lancent dans un bras de fer.

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - Toulouse

Aller plus loin

Royal Air Maroc ne sait que faire de ses pilotes stagiaires

Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a évoqué, lundi au Parlement, la situation des pilotes stagiaires de la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM).

Les employés de Royal Air Maroc manifestent contre leur licenciement

Des dizaines d’hôtesses et de stewards, licenciés d’Atlas Multiservices (AMS), filiale de Royal Air Maroc, ont manifesté mercredi à Casablanca devant le siège de la compagnie,...

Les pilotes perdent définitivement leur combat contre Royal Air Maroc

Mauvaise nouvelle pour l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL). La cour d’Appel de Casablanca vient de confirmer sa dissolution.

Royal Air Maroc était déjà en crise avant le covid-19

Avant que le covid-19 ne vienne mettre en difficulté le secteur aérien, Royal Air Maroc traversait déjà une période critique en 2019. La Direction des établissements et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Royal Air Maroc : 200 nouveaux avions pour la Coupe du monde 2030

En prévision de la coupe du monde 2030, la Royal Air Maroc (RAM) a annoncé le lancement, d’ici la fin de l’année 2023, d’un appel d’offres pour l’achat de 200 avions qui lui seront livrés de manière échelonnée sur les 10 prochaines années.

L’aéroport de Casablanca et Royal Air Maroc sous le feu des critiques

Les voyageurs sont mécontents de l’aéroport Mohammed V Casablanca et de la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM). À l’origine de ce mécontentement, la perte répétée des bagages mais aussi la mauvaise qualité des services d’escorte.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Plan ambitieux pour Royal Air Maroc

Royal Air Maroc prévoit d’investir près de 25 milliards de dollars pour renforcer sa flotte et passer d’environ 50 avions actuellement à 200 avions d’ici 2030.

Royal Air Maroc abandonne sa commande de Boeing 737 Max

La compagnie aérienne Royal Air Maroc a annulé la livraison de ses deux derniers Boeing 737 Max 8. Elle envisage de lancer un appel d’offres pour le renouvellement de sa flotte Boeing 737NG.

Double certification pour Royal Air Maroc

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a récemment décerné à Royal Air Maroc les certifications IEnvA (IATA Environmental Assessment) et IWT (IATA Illegal Wildlife Trade) pour son engagement constant en faveur de l’environnement et de...

Le Maroc se prépare à un boum aéroportuaire d’ici 2040

Habiba Laklalech, directrice générale de l’Office national des aéroports (ONDA) dévoile les ambitions du Maroc pour booster sa capacité d’accueil aéroportuaire d’ici 2030 voire 2040.

Royal air Maroc s’explique après les annulations de vols vers le Qatar

Le pont aérien mis en place par Royal Air Maroc en faveur des supporters n’a pas été accepté par les autorités qataries. Sept vols en direction de Doha ont été annulés mardi soir au grand mécontentement des supporters.

Royal Air Maroc va prendre possession de ses nouveaux avions

Dans le cadre de la mise en œuvre de son plan de développement, Royal Air Maroc (RAM) s’apprête à louer cinq Boeing 737 chez Air Lease Corporation (ALC) pour un montant de 300 millions de dollars. Les appareils devraient être livrés en 2024.

Environnement : l’engagement fort Royal Air Maroc

Royal Air Maroc (RAM) a adhéré au programme d’évaluation environnementale de l’Association Internationale du Transport Aérien (IEnvA), visant à atteindre la durabilité dans tous les domaines des opérations aériennes et au sol.