Recherche

Les pilotes perdent définitivement leur combat contre Royal Air Maroc

© Copyright : DR

30 juin 2021 - 08h00 - Economie - Par: S.A

Mauvaise nouvelle pour l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL). La cour d’Appel de Casablanca vient de confirmer sa dissolution.

Nouveau revers pour l’AMPL. La cour d’Appel de Casablanca a rendu, ce mardi 29 juin, un arrêt confirmant sa dissolution, rapporte Médias24. Cet arrêt conforte le jugement rendu en première instance en novembre 2020. Royal Air Maroc (RAM) avait à travers le cabinet Bassamat & Laraqui déposé le 9 septembre 2020, une requête de dissolution de l’AMPL et de nullité de l’ensemble des accords signés entre celle-ci et la direction de la compagnie marocaine. Une requête que le parquet avait appuyée en déposant un mémoire dans lequel il demandait la dissolution de l’association.

À lire : Royal Air Maroc gagne son combat contre les pilotes de ligne

Tout était parti d’un appel à la grève lancé par l’association suite à la vague de licenciements initiée par RAM. La compagnie aérienne nationale avait licencié 140 salariés pour des motifs économiques, ce qui avait provoqué la colère des pilotes de ligne.

À lire : À Casablanca, le mouvement de protestation des pilotes de Royal Air Maroc se poursuit

« L’appel public à la grève est une action exclusive aux syndicats et ne relève pas des associations », avait conclu le jugement de première instance. Il avait reproché à l’AMPL d’avoir enfreint ses prérogatives associatives. Selon la loi, « toute association se livrant à une activité autre que celle prévue par ses statuts peut être dissoute » (article 36 du dahir réglementant le droit d’association), avait précisé le tribunal.

Mots clés: Casablanca , Royal Air Maroc (RAM) , Droits et Justice

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact